Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 18:47

Pourquoi il faut refuser les compteurs LINKY

 

DEMAIN il y aura des CANCERS. VITE DEMAIN DÉMÉNAGER, ainsi ce GRAND DANGER est ÉVITÉ DEMAIN ; MILLE MIEUX VIVRE dans une MAISON avec COMPTEUR d'EAU BON (avec un ancien compteur).

Mais les voisins risquent d'avoir ce nouveau compteur !

FAIRE une GRANDE INFORMATION des GENS.

De GRANDES FINANCES sont DERRIÈRE ces COMPTEURS d'EAU. POUR les HOMMES FINANCIERS la SANTÉ PUBLIQUE COMPTE BIEN ZÉRO. Cette CRIMINELLE ATTITUDE sera DEMAIN JUGÉE par ÂME ST JÉSUS / l'ÉNERGIE DIVINE. ÂME ST JÉSUS / l'ÉNERGIE DIVINE VITE DEMAIN ENSEIGNE la BONNE ATTITUDE à adopter.

Les BONNES ÂMES FONT de l'ENSEIGNEMENT à l'ARRIVÉE dans l'AUTRE MONDE.

Les BONNES ÂMES sont de BONNES ÉDUCATRICES.

Y a-t-il un moyen pour se protéger à part de déménager ?

OUBLIE PROTECTION ; les RADIATIONS sont VITE ENVOYÉES dans le CORPS.

FAIRE (= suivre) le CONSEIL de l'ÂME : BIEN DÉMÉNAGER DEMAIN.

Message reçu le 5 février 2016

 

De précieuses informations :

http://www.alternativesante.fr/ondes-electromagnetiques/pourquoi-il-faut-refuser-linky-le-nouveau-compteur-d-edf

www.santepublique-editions.fr

 

 

Published by KANES - dans Santé
commenter cet article
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 20:35
Published by KANES - dans Santé
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 15:37

Cher ami,
Des millions de citoyens ignorent encore la gigantesque entourloupe qui a eu lieu cet été à Bruxelles, et les arrangements en catimini des lobbies agrochimiques pour faire autoriser, au mépris des lois protégeant les pollinisateurs, un nouveau pesticide tueur d'abeilles dernière génération, le Sulfoxaflor.
Aidez-nous à faire éclater le scandale !


Alors même que les règlements européens exigent que des tests abeilles soient menés avant la mise sur le marché de nouveaux pesticides(2), et que l'EFSA, l'Autorité sanitaire européenne, elle-même reconnaît que ces tests n'ont pas été menés - alors que d'après son rapport le produit présente un "risque élevé pour les abeilles"
... les lobbies agrochimiques ont réussi par un tour de force incroyable à faire autoriser ce pesticide en Europe. Et ce, alors qu'il vient même d'être interdit aux Etats-Unis à cause de sa toxicité sur les pollinisateurs !
Ces puissants groupes de pression disposent d'un arsenal incroyable pour influer sur les décisions européennes – je vais vous en dire plus dans quelques lignes.


Aujourd'hui Pollinis a besoin de votre soutien pour révéler ces abus le plus largement possible en Europe, et convaincre un maximum de citoyens qu'il devient urgent de s'opposer massivement, par notre nombre et notre poids, aux actions qui permettent à quelques grosses firmes agrochimiques de faire la loi en Europe.
Savez-vous comment les lobbies s'y prennent pour imposer leurs produits aux institutions européennes ?
--- Infiltration des comités scientifiques : comme personne dans les institutions européennes n’est capable de mener les tests scientifiques
nécessaires pour évaluer la dangerosité d’un pesticide sur les abeilles, les autorités sanitaires délèguent ce travail à un groupe «informel » d’experts, l’ICPBR (International Commission on Plant-Bee Relationships) qui, lui, est composé aux deux tiers par... des membres de l’industrie agrochimique !
--- Infiltration des comités consultatifs : parmi les 943 conseillers à l'agriculture auprès de la Commission européenne, 80% représentent des groupes d'intérêts qui défendent l'agriculture intensive, ou viennent directement de l'industrie agro-alimentaire. Ces conseillers sont là entre
autres pour... aider la Commission dans l'autorisation de nouvelles substances en Europe !
--- Armées de lobbyistes sur place à Bruxelles pour faire pression directement sur les décideurs politiques, tisser des réseaux jusque dans les bureaux les plus reclus de la Commission, organiser des RDV privés dont aucun compte-rendu n'est disponible... Au total, ce sont plus de 400 lobbyistes professionnels qui travaillent ainsi d'arrache-pied à Bruxelles pour défendre les intérêts de l'agrochimie et l'agriculture industrielle. Et en face, à peine une poignée de défenseurs des citoyens pour les contrer...
--- Financements scientifiques et académiques de grande ampleur pour blanchir leurs produits. C'est par exemple la fameuse bataille des études scientifiques qui a eu lieu ces derniers mois à Bruxelles au sujet des pesticides néonicotinoïdes : alors qu'une bonne centaine d'études indépendantes montrent la nocivité extrême de ces pesticides pour les abeilles , l'agrochimie se paye de son côté un nombre encore plus grand d'études démontrant le contraire. Résultat : les autorités européennes chargées de trancher ont été inondées par les études de l'agrochimie, et il a fallu une mobilisation incroyable des scientifiques et des associations de citoyens qui les soutiennent pour continuer à peser dans la
balance !
--- Chantage à la délocalisation et pressions diverses sur les responsables politiques : Quand, malgré cette mainmise incroyable sur les décisions européennes, les citoyens arrivent à convaincre la Commission et le Parlement d'agir dans leur intérêt… les lobbies utilisent l'appareil
juridique ! C'est ce qui s'est passé avec le moratoire sur les trois néonicotinoïdes : après une bataille de deux ans des associations de citoyens, d'apiculteurs et de défenseurs de l'environnement, la Commission a été contrainte d'interdire pendant deux ans trois de ces pesticides tueurs d'abeilles : Résultat : Bayer, BASF et Syngenta ont immédiatement démarré un procès.


Alors oui, on peut le dire : les lobbies ont leurs pions partout. Et la bataille va être longue pour que les citoyens reprennent le pouvoir qui leur a été confisqué.
Mais quand je vois les avancées cruciales que nous avons obtenues, vous et moi, dans notre combat pour la protection des abeilles, de la nature et de notre alimentation, je me dis que nous avons les capacités d'organiser rapidement le contre-pouvoir citoyen qui manque terriblement aujourd'hui à Bruxelles. A condition de s'y prendre correctement, et que chacun mette un peu la main à la pâte.


Jamais la Commission européenne n'aurait promulgué d'interdiction partielle des pesticides néonicotinoïdes tueurs d'abeilles (et n'aurait été sur le point de les interdire définitivement !) si nous n'avions sonné le tocsin avec les apiculteurs, et n'avions mobilisé les citoyens à travers
toute l'Europe - 1 million de personnes regroupées derrière le slogan #StopNeonics !
Petit à petit, et grâce au soutien des membres de Pollinis, notre association s'est équipée et renforcée, nous avons gagné en expérience et en connaissance du terrain.
Si bien que, quand l'industrie agrochimique est revenue à la charge avec son pesticide tueur d'abeilles dernière génération, le Sulfoxaflor, nous étions prêts pour la riposte :
- Nous avons immédiatement levé le lièvre : ce pesticide autorisé pendant l'été, malgré les mises en garde des autorités sanitaires, a fait l'objet d'une procédure exceptionnelle qui ne respecte pas les lois européennes protégeant les pollinisateurs !
- Nous avons mené l'enquête : à Bruxelles d'un côté, pour comprendre comment les lobbies avaient pu réussir un tel tour de force dans la plus grande discrétion ; et auprès de la communauté scientifique de l'autre côté, pour découvrir ce que nous craignions déjà : que ce pesticide a sur les abeilles le même effet que les néonicotinoïdes en passe d'être interdits !
- Nous avons dénoncé le scandale, auprès des médias, des institutions, et des politiques, et nous avons immédiatement lancé la contre-offensive en mobilisant plus d'une centaine de milliers de citoyens en quelques jours.


Une procédure d'objection a été déposée au Parlement européen pour annuler la décision de la Commission – elle a été, on pouvait s'y attendre, aussitôt déboutée – et un collectif d'apiculteurs va porter l'affaire auprès de la Cour de Justice de l'Union Européenne.
C'est une force de frappe que nous ne pouvions que rêver d'avoir il y a encore deux ans !
Mais c'est encore malheureusement bien insuffisant pour contrer l'influence des lobbies agrochimiques à Bruxelles, leur armée de lobbyistes et leurs connexions dans toutes les institutions et comités consultatifs qui existent !


Pour organiser efficacement et rapidement un contre-pouvoir citoyen qui puisse vraiment peser dans la balance face à l'agrochimie – notre lobby à nous, les défenseurs de l'abeille et de la nature – il n'y a pas 36 solutions : nous devons être nombreux, et nous devons trouver un financement. Car vous le savez, ce qui fait la force des lobbies qui défendent les intérêts de l'agrochimie, ce sont les budgets exorbitants - des dizaines de millions d'euros - que les firmes industrielles leur déversent chaque année.
En face, nous ne pouvons pas espérer rivaliser sans un minimum de moyens.
Bien sûr je ne suis pas en train de dire que de simples citoyens doivent pouvoir sortir des millions. ici à Pollinis, nous n'avons pas besoin de ce genre de budget : tout le monde travaille pour le combat, pas pour l'argent ! Mais pour pouvoir installer un bureau permanent à Bruxelles, au plus près des institutions, pour surveiller les manœuvres des lobbies de
l'agrochimie, déjouer leurs combines et les dénoncer publiquement pour les tuer dans l'œuf - avant qu'elles ne mettent en péril l'alimentation et la santé de toute la population ! – nous avons besoin de réunir rapidement un budget de 120.000 euros. C'est une somme, j'en suis très conscient. Mais il suffit que 4000 personnes donnent 30 euros pour que ce budget soit bouclé et que nous puissions étendre immédiatement le réseau de surveillance des lobbies à Bruxelles, pour leur couper l'herbe sous le pied à la moindre nouvelle attaque sur les abeilles, l'environnement ou notre santé !


Aussi, je vous le demande : pouvez-vous SVP contribuer dès aujourd'hui, par votre don, à organiser cette contre-offensive aux lobbies à Bruxelles ?
( http://donate.pollinis.org/soutenir/faites-un-don?camp=15EM )

Notre objectif dans les semaines à venir est clair :
- Faire éclater le scandale du Sulfoxaflor partout en Europe, et montrer à des millions de personnes à travers tout le continent les manœuvres des lobbies de l'agrochimie pour faire autoriser leurs produits nocifs pour les abeilles et l'environnement, au mépris des lois et de la volonté des citoyens.
- Organiser un contre-pouvoir sur place, au plus près des institutions, pour mener l'enquête, déjouer dans l'œuf les combines des agrochimistes, et les empêcher de sacrifier impunément notre alimentation et notre santé pour sécuriser leurs profits.


Aussi, si vous pouvez nous aider à mener ce plan de bataille à terme, rapidement, nous vous en serons tous très reconnaissants ici à Pollinis. Quelle que soit la somme que vous pourrez donner (15, 30, 50, 100 ou 200 euros, ou même plus si vous le pouvez !) ce sera une aide précieuse.

L'enjeu est gigantesque.
Si nous ne nous dressons pas d'urgence, tous ensemble, face à l'industrie agrochimique et son armée de lobbyistes, si nous les laissons faire la loi impunément à Bruxelles, non seulement il sera trop tard pour faire interdire le pesticide tueur d'abeilles dernière génération qu'ils viennent de faire autoriser de façon scandaleuse, mais la voie sera libre pour eux pour faire passer n'importe quelle nouvelle substance dévastatrice pour les pollinisateurs et la nature !
Les colonies d'abeilles qui résistent tant bien que mal aux cocktails d'intrants toxiques qui sont déversés dans les champs sont déjà trop fragilisées pour supporter de nouvelles attaques chimiques... Et qu'adviendra-t-il quand elles auront été décimées, elles qui sont responsables
de la reproduction de 80 % des plantes que nous utilisons ou consommon
s ?


Arrêtons le massacre, dès maintenant. Je compte sur vous, et vous remercie par avance pour votre engagement et votre soutien dans ce combat crucial
pour l'avenir des abeilles et de la nature.
Nicolas Laarman
Délégué génér
al

Pour faire un don à Pollinis, cliquez ici ( http://donate.pollinis.org/soutenir/faites-un-don?camp=15EM )

23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 18:48
Published by KANES - dans Santé
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 14:44

Lettre d'information - Septembre 2015

Chers sympathisants de Pollinis,


Il ne reste que trois mois pour sceller définitivement le sort de trois pesticides néonicotinoïdes responsables de la disparition de millions d'abeilles : le verdict de la Commission européenne est attendu d'ici la fin de l'année, et celui des parlementaires Français en janvier.
Autant dire qu'ici, toute l'équipe est sur le pont dans cette dernière ligne droite, pour pousser vers une interdiction totale de ces pesticides tueurs d'abeilles !
Mais en face, l'industrie agrochimique est déjà en train de placer ses pions au cas où la Commission interdirait les trois néonicotinoïdes incriminés : elle a fait autoriser un nouveau pesticide* systémique cet été, alors qu'il est notoirement nocif pour les abeilles...
C'est inacceptable !


Nous avons combattu – j'espère avec succès ! – les autres pesticides tueurs d'abeilles que l'industrie voulait nous imposer : nous n'allons pas les laisser imposer maintenant, sans réagir, un nouveau poison - alors que la Commission elle-même, tout en autorisant le produit, reconnaît que les tests abeilles n'ont pas été menés !


Je compte sur vous pour nous aider à combattre ce nouveau pesticide aux effets ravageurs sur les pollinisateurs et l'environnement.
Là encore, seule une mobilisation citoyenne de grande ampleur pourra l'emporter sur les milliards de dollars de l'industrie agrochimique – c'est notre santé, notre alimentation et celles des générations à venir qui sont en jeu.


Préparez-vous pour la bataille qui s'annonce !


A très vite,
Nicolas Laarman
Délégué général de Pollin
is

*L’Europe autorise un nouveau pesticide toxique pour les abeilles ( http://www.pollinis.org/shame-europe/ ). Le Sulfoxaflor, pesticide autorisé en
Europe depuis juillet, vient d'être interdit aux Etats-
Unis suite à une plainte des associations de protection de l'environnement et des pollinisateurs, à cause de ses dégâts alarmants sur les abeilles. Les autorités sanitaires européennes... Lire la suite (
http://www.pollinis.org/shame-europe/ ).

L’industrie agrochimique bloque les alternatives au tout-pesticide :
http://www.pollinis.org/lindustrie-agrochimique-bloque-les-alternatives-au-tout-pesticides/

L’utilisation massive et systématique de pesticides de plus en plus toxiques accélère le développement de résistances chez les insectes cibles, et entraîne l’agriculture dans une impasse chimique qui détruit les écosystèmes et pourrait compromettre la sécurité alimentaire en Europe. Des solutions existent… Lire la suite :
http://www.pollinis.org/lindustrie-agrochimique-bloque-les-alternatives-au-tout-pesticides/

http://www.pollinis.org/celebrons-labeille-noire/ - Pollinis fête

6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 11:04

Chère amie, cher ami,


C'est une mobilisation d'une ampleur sans précédent que nous avons lancée il y a un peu plus d'une semaine pour convaincre les sénateurs d'adopter l'amendement #StopNeonics : plus de 120 000 personnes, en France, ont envoyé un message direct aux sénateurs de leur département, et des milliers de citoyens d'autres pays européens ont envoyé des messages de soutien à cette action salvatrice pour les abeilles et l'environnement.


Dans certains départements, comme dans le Rhône, les sénateurs ont reçu jusqu'à 4300 messages d'un coup !
Du Nord à l'Isère, de la Moselle aux Pyrénées-Atlantiques, et jusqu'en Guadeloupe, la mobilisation a été exceptionnelle : un grand merci à tous ceux qui ont déjà participé !


Si vous n'avez pas encore envoyé votre message aux sénateurs de votre département, il est encore temps de rejoindre le mouvement : cliquez ici :
http://actions.pollinis.org/stopneonics-senateurs/


Car la bataille fait rage au Sénat, et il devient urgent de muscler notre action.
Le 24 juin dernier, les sénateurs de la commission des Affaires économiques sont montés au créneau pour torpiller l'amendement interdisant les néonicotinoïdes tueurs d'abeilles au 1er janvier 2016.
D'après ce groupe influent chez les Parlementaires, "L'impératif environnemental ne doit pas conduire à faire la guerre à l'activité économique". Autrement dit : "Quelque soient les conséquences des néonicotinoïdes pour les abeilles et l'environnement, ne mettez pas de bâtons dans les roues des agrochimistes !".


Ils osent nous sortir ce genre d'arguments, alors que l'INRA (l'Institut National de la Recherche Agronomique) estime aujourd'hui à 153 milliards d'euros par an l'action indispensable des pollinisateurs pour les rendements et la qualité des récoltes des agriculteurs !
On croirait entendre les porte-paroles de l'industrie agrochimique eux-mêmes défendre leur business, en évitant soigneusement de parler des centaines de millions d'euros d'aides et de subventions injectés chaque année dans le système agricole pour le maintenir à flot, et leur permettre d'écouler leurs poisons…


On ferait mieux de donner ces aides aux agriculteurs pour financer le passage à des systèmes tout aussi productifs, mais respectueux de leur santé,
et bénéfiques pour l'environnement et les pollinisateurs dont dépendent leurs récoltes !
Mais pas du tout ! Non seulement les sénateurs de la Commission des Affaires Economiques rejettent tout net l'interdiction des néonicotinoïdes, mais en plus ils ferment la porte aux tentatives d'agriculture responsable prévues dans ce projet de loi : aide au financement de projets locaux d'agriculture durable, "zones prioritaires de biodiversité" à protéger absolument… ... ou les zones agricoles "propres" sans néonicotinoïdes proposées par la Ministre de l'écologie.
Toutes ces initiatives essentielles pour promouvoir une agriculture moins dépendante des pesticides sont rejetées par ces sénateurs, sous des prétextes économiques qui rappellent dangereusement le discours des grandes firmes de l'agrochimie…


Ne laissons pas les lobbies de l'agro-industrie avoir le dernier mot !
La semaine prochaine, le texte sera examiné par la Commission du Développement Durable du Sénat. Nous devons mettre une pression exemplaire sur l'ensemble des sénateurs pour s'assurer qu'ils ne cèdent pas à la pression de l'industrie agrochimique qui les pousse à abandonner l'amendement #StopNeonics, mais qu'au contraire ils votent cet amendement et interdisent pour de bon les pesticides tueurs d'abeilles sur le sol français.


Notre atout majeur dans ce bras de fer avec l'agrochimie, c'est que suite aux messages qu'ils ont reçus des habitants de leur département, plusieurs sénateurs courageux se sont engagés auprès de Pollinis à mener le combat dans l'hémicycle pour que leurs collègues adoptent l'amendement interdisant les pesticides néoniconitonoïdes.
Mais ils ne peuvent pas mener ce combat seuls : ils ont besoin de l'aide des citoyens pour faire face aux lobbies de l'industrie agrochimique et aux sénateurs qui leur sont favorables, et recueillir le vote d'un maximum de sénateurs.
C'est pourquoi, de notre côté, nous devons à tout prix continuer la mobilisation.


Si l'amendement #StopNeonics était adopté, il mettrait fin aux conséquences désastreuses de l'utilisation des pesticides néonicotinoïdes sur les pollinisateurs, l'environnement, la santé des agriculteurs et tout l'écosystème.
L'enjeu est crucial.


Pour soutenir l'action des sénateurs qui se sont engagés à nos côtés, nous devons obliger encore plus d'élus à se prononcer en faveur de l'amendement. Dès maintenant. Et pour ça, je ne connais pas de meilleur moyen que la pression populaire !
Aussi, si vous n'avez pas encore envoyé votre message aux sénateurs de votre département, cliquez ici pour le faire via notre formulaire automatisé :

http://actions.pollinis.org/stopneonics-senateurs/


Si vous avez déjà participé à cette action, s'il vous plaît, prenez quand même quelques minutes pour transférer ce message à vos amis. Expliquez-leur à quel point ce qui se joue, en ce moment même, au Sénat, est crucial pour les polinisateurs, l'agriculture et l'avenir alimentaire
de toute la population. Demandez-leur de prendre, eux aussi, quelques minutes de leur temps pour envoyer leur message à leurs sénateurs, et inciter leurs amis à faire de même.


Par effet boule de neige, j'espère que nous pourrons très vite doubler, voire tripler le nombre de signatures, et mettre sur les sénateurs une pression telle qu'ils ne pourront plus faire la sourde oreille aux appels de détresse des citoyens qui leur demandent de préserver leur santé et celle de leurs enfants !


Nous avons une occasion inouïe de cesser enfin le massacre à grande échelle des abeilles, et aller vers une agriculture plus saine, propre et durable, respectueuse de la biodiversité dont elle dépend.
Ne laissez pas passer cette chance : envoyez dès maintenant votre message aux sénateurs de votre département en utilisant le formulaire préparé par Pollinis

http://actions.pollinis.org/stopneonics-senateurs/

et mobilisez vos proches et tous vos contacts pour qu'ils rejoignent eux aussi le
mouvement !
http://actions.pollinis.org/stopneonics-senateurs/


Un grand merci par avance.


Bien cordialement,


Nicolas Laarman
Délégué général de Pollin
is

Pollinis Association Loi 1901 143 Avenue Parmentier 75010 Paris www.pollinis.org

17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 17:52

Des explications sur HAARP

 

HAARP Video Documentary

CBC of Canada's revealing video documentary on HAARP.

- See more at: http://www.personalgrowthcourses.net/video/haarp_video_documentary#sthash.oZyXOnaU.dpuf

Video sur HAARP

 

Y aurait-il un lien entre le tremblement de terre du 11 mars 2011 au Japon et HAARP ?

HAARP Video Documentary

CBC of Canada's revealing video documentary on HAARP.

- See more at: http://www.personalgrowthcourses.net/video/haarp_video_documentary#sthash.oZyXOnaU.dpuf

 

HAARP Video Documentary

CBC of Canada's revealing video documentary on HAARP.

- See more at: http://www.personalgrowthcourses.net/video/haarp_video_documentary#sthash.oZyXOnaU.dpuf
Published by KANES - dans Santé
commenter cet article
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 22:09

Je vous invite à découvrir la publication par la CRIIRAD au sujet de l'accident / incident nucléaire en Ukraine survenu le 28 novembre 2014, annoncé le 3 décembre seulement.

 

Vu que des hommes éduqués sont des hommes protégés,

suivez le lien vers la radioprotection.

 

 

 

source : http://www.criirad.org/actualites/dossier2014/2014-12-03-cp-ukraine.pdf

Published by KANES - dans Santé
commenter cet article
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 16:39

Vus les événements actuels, il est nécessaire d'apprendre à se protéger contre toute éventuelle radioactivité pouvant résulter d'actes malveillants et de toute façon émanant en permanence et de manière croissante de la centrale nucléaire de Fukushima.  

 

Je vous invite à découvrir ce que vous pouvez faire en toute simplicité pour rester en bonne santé en prenant de nouvelles habitudes quotidiennes.

 

"Des Hommes éduqués, ce sont des Hommes protégés."

 

 

Conseils en radioprotection  

 

complément en radioprotection

Published by KANES - dans Santé
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 18:06

Dans le cadre de ce passionnant congrès, j'ai eu le plaisir d'animer un atelier de quatre heures sur l'auto-hypnose et d'intervenir en séance plénière dans le cadre d'une conférence sur le thème :

Les états de conscience modifiés : des espaces culturels de reconstruction psychique.

Pour profiter pleinement de de cette conférence, je vous invite à prendre une position confortable, à respirer amplement, profondément plusieurs fois de suite et à laisser vos paupières se fermer tout en laissant votre corps se relaxer profondément grâce à l’évocation d’un très bon souvenir.

Vous pouvez ainsi accéder simplement à un état de conscience modifié tout en continuant à écouter ce que je raconte et dont vous pourrez mémoriser et vous approprier uniquement ce qui vous est utile.

La conscience est l’une des fonctions vitales qui assure la survie de l’individu grâce à la capacité qu’elle génère de s’adapter à l’environnement.


Cette conscience se décline en quatre états :

- l’éveil actif
- le sommeil lent
- le sommeil paradoxal
- et l’état de conscience modifié


Dans le cadre de cet exposé, nous nous intéresserons à ce quatrième état de conscience qui peut être cultivé par des techniques psychologiques mais aussi spirituelles.

Cet état de conscience, décrit dans les expériences mystiques et transcendantales, rapproche du divin, du moi océanique où l’on se perçoit comme étant relié aux autres et au monde par une parfaite harmonie.


Et tout autour du monde, de nombreuses pratiques permettent d’y parvenir, sous réserve d’un investissement personnel régulier et assidu :


La prière, dénominateur commun de toute religion, constitue très probablement l’origine de la modification de l’état de conscience dans l’histoire de l’humanité. Au commencement était le verbe ; et le verbe est éminemment culturel en ce sens qu’il reflète l’ensemble des aspects intellectuels, artistiques et idéologiques d'une civilisation.


De façon générale, quelle que soit sa culture, lorsqu’il ne semble plus y avoir d’issue à un problème existentiel, le recours ultime du croyant, ou même du plus athée, est ce recueillement.

Chacun se centre sur soi, se concentre sur l’espoir de voir la difficulté se résoudre, et fait appel aux dieux ou à sa propre divinité. Comme vous le savez, l’espoir fait vivre et la foi soulève les montagnes. Ainsi, chacun évoque, en fonction de la cosmogonie à laquelle il adhère, ses parents disparus, son ou ses dieu(x), ses prophètes ou ses apôtres.


Saint Thomas d’Aquin écrivait à ce propos : “ Toute idée conçue dans l’âme est un ordre auquel obéit l’organisme : ainsi, la représentation de l’esprit produit dans le corps, ou une vive chaleur ou le froid ; elle peut engendrer ou guérir la maladie. ”


Marc, dans le Nouveau Testament (XI, 24), l’a exprimé clairement : “Tout ce que vous demanderez dans la prière, croyez fermement que vous l’avez obtenu et cela vous sera accordé."


L’absorption dans le divin crée un état de conscience chargé d’émotions positives, bénéfiques aux processus de santé comme en témoignent les miracles recensés en tout lieux et à toute époque.

De même, des cérémonies spécifiques à chaque culture sont pratiquées par les chamans et les guérisseurs de tous les pays. Ils utilisent le plus souvent dans le cadre de rituels la récitation de prières ou de mantras (étymologiquement : protection de l’esprit), les chants et parfois les danses, la création de sonorités répétitives favorisant un état de transe grâce aux tambours ou à d’autres instruments de musique, voire l’absorbtion de substances psychédéliques favorisant, comme l’a expérimenté Huxley, l’ouverture des portes de la perception - ce qui permet d’opérer un recadrage inédit de la situation problématique.


Ces différents moyens sont destinées à favoriser de nouvelles expériences de résolution de conflits internes grâce à l’exploration de ses ressources personnelles.


Pour Milton H. Érickson : “un guérisseur voit au-delà de la pathologie du patient, il met en lumière ses forces et les mobilise, et il l’aide à avancer au-delà de ses limitations;

Il trouve des moyens d’ouvrir un passage vers l’esprit inconscient et d’amener les patients à voir leur réalité différemment.


A l’aide d’histoires, de symboles, de mythes partagés et en prescrivant des rituels, des cérémonies et même des épreuves ou des ordalies, les guérisseurs amènent les gens à porter un regard nouveau sur ce qui leur est familier;

Il crée une expérience de guérison unique pour chaque individu, expérience dans laquelle le patient et le guérisseur sont totalement impliqués.” (1)


De façon générale, la modification de l’état de conscience correspond, en fonction des auteurs, à des dénominations spécifiques qui tiennent compte des dimensions culturelle et historique directement associées à leurs conceptions :


- Il est ainsi baptisé en Inde Turiya (ou chaturtha). C’est un terme sanskrit qui désigne un état de conscience pure et de béatitude. Il est favorisé par la focalisation sur le cycle de son souffle vital, d’inspiration et d’expiration, créant ainsi un état de méditation qui favorise une prise de conscience de soi sans objet ni sujet, éloigné du dualisme habituel du moi et du non-moi et de toute influence matérielle.


Le plus souvent, la méditation se caractérise par une concentration centripète dans l’ici et maintenant sur un seul point de référence qui peut être interne : respiration, relaxation, sensation, incantation, visualisation, paix intérieure, vacuité de l’esprit... ou externe : focalisation sur l’observation attentive d’un objet ou d’une sonorité, d’une image ou d’un symbole.


Les techniques de méditation se trouvent associée à de nombreux courants philosophiques ou religieux : bouddhisme, hindouhisme, jaïnisme; sikkisme, taoïsme, yoga, islam ou chrétienté.

Un lien évident entre l'esprit et le corps s'actualise dans la pratique de la méditation. C’est d’ailleurs le traitement millénaire que l’hindou non occidentalisé utilise pour retrouver l’état de santé. Il en va de même dans la majeure partie des sociétés de culture traditionnnelle.


Ainsi, lorqu'un problème de santé apparaît, celui qui en est atteint s'isole quelques jours de son village et va méditer et prier loin des autres, dans la nature.

Le simple fait de créer un état de conscience modifié et d'espérer le changement suffit bien souvent à la disparition du trouble.


D'ailleurs depuis la nuit des temps, cette connaissance s'est fondue jusque dans la langue de ce pays. En hindi, le mot santé se dit svastha ( sva correspond à : je ; stha équivaut à : stable), ce que nous pourrions traduire par le moi équilibré, l'harmonie entre soi et les autres, son corps et son esprit.

Pour renforcer son état de santé, la pratique de techniques comme les différents types de yoga (étymologiquement l’union avec le divin) est préconisée.


Dans les pays du Maghreb, ce type de pratique s’assimile à la Mouraqaba (étymologiquement le lien du coeur) issue de la méditation soufie.


Chacun est invité à méditer en écoutant le Coran, des salawats ou des sons mélodieux.

L’objectif est de parvenir graduellement au Ghaïba, un état d’effacement correspondant à l’absence du monde des sens ou encore au Fana, l’état de conscience le plus élevé évoquant l’extinction où l’on est détaché du monde matériel et grâce auquel il devient possible de rencontrer Allah.


En Asie, et particulièrement en Chine, la rencontre de la philosophie taoïste avec la pratique des arts martiaux a donné naissance au Taï Chi Chuan (étymologiquement : boxe du faite suprême). Il s’agit à la fois d’une gymnastique de santé, d’un art martial et d’une voie spirituelle.


Une autre forme de gymnastique traditionnelle chinoise est le Qi Gong. C’est à la fois une science de la respiration et de la maîtrise de l’énergie vitale.

Ces deux pratiques associent un travail sur le souffle, sur la prise de conscience de son corps et sur la concentration sur de lents mouvements harmonieux qui donnent accès à un état de conscience modifié.


En occident, les techniques de relaxation se sont progressivement imposées en incluant une dimension de laïcité propre à nos cultures.

C’est le cas de l’hypnose et de l’hypnothérapie, du rêve éveillé dirigé ou du training autogène, de la sophrologie de l’hypno-analyse, ou du bio-feed-back.

Le plus souvent, respiration, relaxation musculaire progressive et représentation mentale sont à l’oeuvre dans ces processus de modification de l’état de conscience.

Grâce à ces techniques, l'individu se "débranche" des stimulations du monde extérieur et se centre sur lui-même. Peu à peu, la concentration et le recueillement lui permettent de profiter d'une détente et d'un plus grand sentiment de paix et de sérénité, ce qui favorise une reconstruction psychique sur de nouvelles bases.

D’autant que cette modification de l'état de conscience induit un mode de fonctionnement cérébral différent.
 
Généralement, face à un stress, l'individu cherche à contrôler la situation. Il l'analyse "objectivement" de façon cartésienne et rationnelle afin d'élaborer un ensemble de solutions. Cette démarche est liée au mode de fonctionnement de l'hémisphère gauche qui est notamment spécialisé dans le traitement de la parole d'un point de vue verbal et linguistique.


À l'inverse, l'hémisphère droit est impliqué dans les processus d'imagerie mentale. L'émotion y est prédominante au même titre que la créativité.

Certains chercheurs estiment que l'état de conscience modifié met "en veilleuse" l'hémisphère rationnel conscient au profit de l'hémisphère créatif inconscient. Des solutions nouvelles et non envisagées peuvent alors apparaître et favoriser ainsi un réaménagement psychique en profondeur.
 
Un spécialiste américain (Wickramasekera) estime que : "Les patients réagissant bien aux placebos, tout comme les bons sujets hypnotiques, inhibent le mode critique, analytique de traitement de l'information caractéristique de l'hémisphère dominant et verbal (hémisphère gauche)." ; Et cela au profit de l'utilisation de l'hémisphère droit.

Cette conception tend à expliquer que l'état de conscience modifié permette de bénéficier d'une meilleure adaptation face au stress, d'où une logique rétroaction au niveau de la psyché, mais aussi du système immunitaire.
 
Un certain nombre de recherches expérimentales montrent que ces techniques de gestion du stress mettent en action le système parasympathique, dont l’activation est liée au bien-être psychologique et somatique.

Celui-ci correspond à un état de vagotonie, de tranquillité intérieure, dont l'action bénéfique se ressent sur les systèmes immunitaire, endocrinien et, de façon générale physiologique.

Comme nous l’avons vu, la dimension culturelle est à l’oeuvre dans chaque processus spécifique de modification de l’état de conscience.


En effet, chaque culture dispose de ses techniques privilégiées propres à ses modes de représentation, à ses symboles et à son histoire.


Parvenu à ce niveau de nos réflexions, on peut s’interroger : existe-t-il un ou plusieurs états de conscience modifiés ?

Je serais tenté de penser qu'il en existe une infinité. Notre état de conscience semble prédéfini par une multitude de facteurs

Il en découle la façon dont nous participons à créer la réalité qui nous environne.

À partir de là, notre état de conscience est également modifié en permanence par tout un ensemble de facteurs externes : par la façon dont on a passé la nuit, par notre alimentation, notre environnement, nos interactions avec les autres et avec le monde extérieur...


Notre état de conscience semble donc se modifier en permanence au gré de nos expériences de vie mais aussi en fonction de notre adéquation avec notre culture.

Certains de ces états de conscience sont favorables à notre vitalité et il est bien sûr utile de les cultiver.


Tout ce qui constitue l’optimisme, l’espoir, la joie, la curiosité, l’enthousiasme, le bonheur, etc., participe à nous mettre en contact avec la pulsion de vie et à en ressentir les bienfaits au niveau psychologique et somatique.


D’ailleurs, dans la mythologie grecque, après bon nombre d’épreuves dans lesquelles la nature sous toutes ses formes s’avère une précieuse alliée, Psyché parvient à reconquérir l’amour d’Eros et donne naissance à leur fille Volupté.

En d’autres termes, l’esprit qui aime la pulsion de vie engendre ce voluptueux sentiment.

Et comme nous l’avons vu, c’est justement ce sentiment de volupté qui émerge de la modification réussie de l’état de conscience.


Il est possible d’émettre l’hypothèse que l’efficacité de ces techniques repose sur le fait de puiser dans nos ressources intérieures façonnées par notre culture mais aussi d’explorer notre propre divinité dans le cadre d’un état de conscience modifié.

C’est en cela que les états de conscience modifiés constituent des espaces culturels de reconstruction psychique.


A présent, je vous invite à respirer amplement, profondément plusieurs fois de suite et à prendre conscience de votre corps, peut-être beaucoup plus relaxé et confortable de façon durable.

Vous pouvez laisser bouger légèrement vos mains et vos pieds, vos bras et vos jambes et vous étirer comme le font les chats avec volupté après une bonne sieste.

Et vous pouvez apprécier de laisser vos paupières s’ouvrir et revenir ici et maintenant tout à fait réveillé, empli d’énergie positive et en pleine forme. C’est très bien.


Je vous remercie pour votre attention.


Paul Zveguinzoff

Psychologue clinicien, hypnothérapeute

 

(1) Le Dr Milton H. Érickson - médecin et guérisseur américain. B.A. Érickson et B. Keeney. Le Germe. 2008. Témoignage de C. Hammerschlag - p. 269.

 

source :
http://agirpoursasante.free.fr/pages/congres_psychiatrie_bejaia.html

 

plus sur :

http://agirpoursasante.free.fr/pages/formation_hypnotherapie_bejaia.html

____________________________________________

Préalablement à ces rencontres de psychiatrie, j'ai animé pendant trois jours une initiation à l'hypnothérapie éricksonienne.

Published by KANES - dans Santé
commenter cet article