Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 18:28

Le 17 novembre, plusieurs hypothèses sont émises. D'après des experts quelque chose très déplaisante s'est passé pour que de l'iode-131 soit détecté dans l'air dans de nombreux pays d'Europe : soit un accident sérieux ou l'ouverture du système de ventilation d'un réacteur en danger

http://enenews.com/experts-on-iodine-in-europe-something-very-unpleasant-has-happened-either-serious-accident-or-reactor-emergency-required-venting-radioactive-substances


pour que des traces d'iode-131 soient détectées dans l'air sur l'Europe, mais on ne connait pas l'origine

ANALYSIS: European radiation safety agencies detect traces of iodine-131 in air, source of leak unknown


Pour que de l'iode-131 soit détecté à des quantités mesurables, il doit provenir d'une réaction en chaîne de l'uranium en fission dans un réacteur.

Une entreprise médicale qui utilise l'iode radioactif à des fins médicales ou pharmaceutiques, comme cela a été vite avancé comme hypothèse dans la Presse, ne disposerait pas de suffisamment de produit pour provoquer une contamination aussi étendue touchant des pays éloignés de milliers de kilomètres comme la Suède et l'Autriche. Cela laisse supposer une fuite considérable, signifiant un réel danger de santé près du lieu d'origine : d'après un rapport du 11 novembre de RIA Novosti, l'iode-131 est un nucléide très dangereux qui provient d'une fission nucléaire et qui provoque des mutations et la destruction cellulaire ainsi que des tissus autour des cellules.

Mais le directeur du laboratoire hongrois incriminé dit que les quantités d'iode-131 émises par l'entreprise ne correspondent pas à ce qui a été détecté sur l'Europe.

http://enenews.com/just-in-hungary-lab-emitted-iodine-131-but-lab-director-says-it-cannot-be-the-same-as-what-was-found-covering-europe

Le 17 novembre, Reuters annonce que l'émission d'iode-131 était stoppée.

Hungary lab says emitted iodine-131, now halted

Une partie de l'iode-131 détectée dans l'air de Budapest proviendrait très probablement de Izotop Intezet, mais Mihaly Lakatos, directeur de l'Institut a déclaré à Reuters que malgré cette émission plus élevée que la normale, l'Hongrie ne peut pas être à l'origine du problème qui dure déjà plusieurs semaines vu l'étendue de la contamination, raison pour laquelle il a publié un rapport qui démontre que le laboratoire n'est pas à l'origine de cette contamination.

Emission par Izotop Intezet :

  • 300 gigabecquerels (GBq) entre janvier et mars

  • 324 gigabecquerels (GBq) entre septembre et novembre

soit un total de 624 billion becquerels.

A noter : Le laboratoire n'a pas été inquiété par l'IAEA.

Un expert hongrois du Gouvernement a déclaré le 11 novembre que l'iodine-131 détecté à Budapest est loin en-dessous des taux de Fukushima.

Hungarian gov’t radiation expert: Iodine-131 detected in Budapest, but it’s OK because “this is far below the levels found after Fukushima”

 

Il s'agirait plutôt d'un indicateur d'une réaction nucléaire en chaîne, 10 jours après des propos tenus sur la « criticité » à Fukushima

Iodine-131 now detected in Austria, Czech Republic, Hungary… other countries — An indicator of nuclear chain reaction — 10 days after criticality talk at Fukushima

 

Il est bien étonnant que l'IAEA n'ait consacré que 129 mots à ce problème dangereux.

Major Website: Mystery cloud of dangerous iodine-131 over Europe is absolutely cause for concern — Certainly deserves more than 129 words by IAEA

 

Certains croient qu'il est impossible que cette contamination provienne de Fukushima, vu que les explosions ont eu lieu il y plusieurs mois. Excluent-ils vraiment la possibilité que d'autres explosions aient pu avoir lieu depuis ?

Elevated radiation also in Germany, Sweden, Slovakia — UK expert claims iodine very unlikely from Fukushima since it was “so many months ago”

 

On cherche par tous les moyens un bouc-emissaire, par exemple : La Pologne accuse le Pakistan de l'émission de l'iode-131 ; mais le Pakistan réfute cette accusation en disant que cela n'est possible que s'il y a un incident nucléaire.

Poland tries to blame Pakistan for iodine-131 over Europe — Pakistan says no: “Release of Iodine-131 is not possible unless there is a nuclear fuel failure”

 

Le 15 novembre, la France (IRSN) admet qu'il s'agit d'un incident assez exceptionnel et n'exclue pas que l'iode-131 provienne d'un réacteur nucléaire utilisé à des fins de production d'électricité ou de recherche ou alors d'une entreprise médicale, mais affirme lors d'une déclaration de Presse qu'il n'y a aucun risque de santé. Elle exclue le Japon comme source, vu que les émissions d'iode-131 ont été stoppées.

“Quite Exceptional”: France reveals detection of iodine-131 — Says it could be from nuclear reactor

 

Plus d'émission d'iode-131 à Fukushima ?

 

Voir MESSAGE

Inscrivez-vous à la  NEWSLETTER

pour être tenu au courant de la situation atmosphérique

Partager cet article

commentaires