Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 20:01

I AM BLIND - JE SUIS AVEUGLE

 

 

si ces quelques minutes vous ont touché,

transmettez !

Repost 0
Published by KANES - dans société
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 15:40

Une Allemande de 69 ans a fait le choix de délaisser son argent pour privilégier une vie plus simple. Elle mène son existence entre échanges de biens et de services pour être heureuse et débarrassée de ce qui n’est pas essentiel.


C’est en Allemagne que vit Heidemarie Schwermer, une femme de 69 ans qui a mis de côté l’argent pour mener l’existence qu’elle souhaitait, rapporte OddityCentral. Son histoire commence il y a 22 ans lorsqu’elle déménage avec ses deux enfants à Dortmund en Allemagne. Enseignante, elle sortait à l’époque d’un mariage difficile. Elle a alors été frappée par le nombre de personnes vivant dans la rue, et a décidé d’agir à sa manière en ouvrant une boutique de troc, appelée "Gib und Nimm" ("Donner et prendre").

Là, chacun était à même d’échanger toutes sortes de services ou de biens contre ce dont il avait besoin sur le moment. De vieux vêtements pouvaient être changés contre une tâche de plomberie ou inversement. Les sans-abris n’ont pas été les plus intéressés par le système, mais de nombreux chômeurs ou retraités ont pris d’assaut la "boutique". L’établissement est rapidement devenu un phénomène dans la ville et a amené Heidemarie à s’interroger sur sa propre existence.

 

Une prise de conscience

Elle a rapidement réalisé qu’elle possédait bien plus que le nécessaire, et qu’elle ne s’épanouissait pas dans son métier. Elle a changé d'emploi pour devenir plongeuse pour 10 Deutsche Mark de l’heure (environ 5,11 Euros). Malgré l’incompréhension de ses proches vis-à-vis de cet emploi en regard de ses études, elle se sentait bien ainsi. En 1995, elle a pris conscience qu’elle ne dépensait presque rien et que tout ce dont elle avait besoin semblait se présenter à elle naturellement. C’est ainsi qu’en 1996 elle a pris la plus grande décision de sa vie, à savoir vivre sans argent. Ses enfants ayant déménagé, elle a revendu son appartement et a décidé de vivre de façon nomade, en échangeant les biens et services selon ses besoins. Ce qui devait être une expérience de douze mois est devenu le mode de vie de Heidemarie depuis aujourd’hui 15 ans.

 

Se débarrasser du superflu

Heidemarie vit ainsi selon le principe de l’échange et du troc. Elle est parfaitement heureuse et épanouie ainsi. Dans le reportage intitulé "Vivre sans argent", elle explique que l’argent éloigne de l’essentiel, et que se débarrasser du superflu permet un mode de vie plus sain et heureux. Elle a écrit deux livres sur sa condition et a demandé à ce que les recettes soient reversées à des œuvres de charité pour faire le bonheur d’autres personnes. Elle-même se contente de son rythme sain et simple. Tous ses biens tiennent dans une valise et elle ne possède que 200 Euros en "cas de besoin". Elle ne bénéficie d’aucune aide sociale, ne voulant pas être accusée de "profiter du système". Sa santé repose sur son potentiel d’auto-guérison...

 

source

 

Lire aussi à ce sujet L'ARGENT, LE FAUX DIEU DE L'HOMME

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans société
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 16:09
Peut-on encore parler de CRISE,
ou ne devrait-on pas plutôt parler de RECESSION  ?


LA CRISE MONDIALE - son coût

par Laurent Carroué


Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans société
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 19:12
Enfin,  la société  reconnaît  les violences physiques ET morales subies au sein du couple.   Trop longtemps, les violences morales ont été ignorées, alors qu'elles se traduisent petit à petit en des violences physiques, le corps réagissant à ces aggressions permanentes, et conduisent à la dégradation de l'état de santé de la personne aggressée (lisez LE PUZZLE DE LA VERITE).  

Ne gardez plus le silence , témoignez !

Tout témoignage est bienvenu ; n'hésitez pas à me contacter, je publierai votre texte.


"Ne blesse jamais l'âme d'une femme, sinon tu blesses son corps."
(proverbe arabe)

numéro d'urgence en cas de violences :
3919 
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans société
commenter cet article
11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 13:47
Saviez-vous que vous pourriez être
 
-        jugé et condamné à votre insu par un tribunal
-        tenu responsable d’actes que vous n’avez pas commis
-       couvert de dettes à votre insu ?
 

Saviez-vous qu'un mari français a le droit de refuser des réponses aux questions de sa femme ?
 

 

Impossible diriez-vous ?


Lisez donc attentivement LE PUZZLE DE LA VERITE.
 

Suivez alors l’évolution du blog attentiondanger qui présentera petit à petit le témoignage bouleversant d’une victime innocente du régime matrimonial de la communauté universelle.
 
Vos commentaires seront appréciés. 
Venez témoigner nombreux !
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans société
commenter cet article
23 juillet 2006 7 23 /07 /juillet /2006 08:18

Dans le texte qui suit, vous trouverez certainement des points qui vous concernent directement. 

Le PUZZLE DE LA VERITE présenté sur ce blog, témoigne de ce qui peut arriver à une personne intacte.  L’impensable peut devenir réalité, dure réalité.

J’espère que vous serez nombreux à suivre l’évolution de ce blog que je voudrais être un outil d’avertissement du grand public des dangers qu’il encourt s’il n’est pas vigilant. 

N’hésitez pas à faire des commentaires ou suggestions, je vous en serais très reconnaissante, et de me rendre régulièrement visite.

 

Aide Juridictionnelle

Problèmes liés à l’aide juridictionnelle (exemples : absence ou insuffisance de défense, difficulté de trouver un avocat)

Impossibilité de trouver un avocat extérieur au barreau du domicile avec l’aide juridictionnelle

 

Avocats

Dysfonctionnement (exemples : retenu de courriers, défense d’un client sans jamais l’avoir convoqué, fausses affirmations, volonté du client non-respectée)

Méconnaissance des dossiers

Contradictions dans leurs affirmations

Lenteur

Absence d’information ou de réponses (exemple : mutisme absolu suite à faute professionnelle)

Mensonges

Intouchables malgré fautes aux conséquences graves (jugements définitifs malgré demandes de faire appel)

Non-respect de la Loi (exemple : pièces adverses non fournies à l’adversaire avant l’audience)

 

Divorce

Dysfonctionnement (exemples : pièces non transmises, non-convocation à l’audience de divorce, refus de renseigner sur la période du mariage)

Invocation du secret professionnel

Prononciation du Jugement standard « à torts partagés », alors que tous les torts incombent à l’autre partie

Non-application de l’Ordonnance de Non-Conciliation

Jugement devenu définitif alors qu’une des parties a clairement demandé de faire appel

 

Droit de Visite

Le transport d’un enfant devrait exclusivement être assuré par son parent et non par une tierce personne comme l’autorise la Loi.

Un parent n’a aucune possibilité d’imposer à l’autre parent le moyen de locomotion pour le transport de l’enfant.

Un parent peut ramener l’enfant à son domicile deux jours après le jour fixé par la Justice sans être inquiété.

Pas de libre circulation d’un parent avec l’enfant à charge sous autorité parentale partagée 

Le DROIT de visite et d’hébergement devrait être une OBLIGATION.

 

Instances (Tribunaux, huissiers, Tribunal de Commerce, banques, organismes)

Dysfonctionnement (exemples : condamnation d’une personne à son insu, classement d’une plainte déposée pour faux, classement de plainte pour violences physiques)

Lenteur et irrégularités dans les procédures (exemple : levé du délai de forclusion par le TC sur demande d’une banque, alors que l’avocat affirmait que cela n’est pas permis)

Absence d’information ou de réponses (exemples : aucune notification lorsqu’une plainte déposée est acceptée ou rejetée, non-communication des dettes faites par le conjoint dans le cadre de l’affaire commerciale inscrite au nom de jeune fille de l’épouse)

Non-application de la Loi (exemples : Ordonnance du TC, fausses déclarations sur l’honneur non-poursuivies, non-poursuite pour vente sans autorisation du client par l’hôtel des ventes)

Application de deux mesures dans la même situation (exemples : liquidation judiciaire, d’un côté pièces justificatives certifiées exigées, l’autre côté simples affirmations acceptées,

mesures de saisie)

Contradictions (exemple : conseil par le TC de porter plainte, alors classement sans suite.)

Méconnaissance des dossiers

Non-intervention

 

Lacunes dans la Loi

« Nul n’est censé ignorer la Loi » clause abusive aux conséquences dramatiques

Impossibilité d’obtenir des informations concernant la période de mariage auprès des Instances après le divorce, même des informations concernant sa propre personne (exemples : endettement par le conjoint, Caisse de retraite et de maladie, dossiers chez les huissiers, retrait du permis de conduire)

Un époux a légalement le droit de refuser tout renseignement à l’épouse, même concernant la situation financière de la famille ou celle de l’activité commerciale inscrite au nom du conjoint.

L’interception de documents officiels recommandés au nom d’un conjoint ne relève pas du Code Pénal.

Il n’existe pas de délit de mensonge dans un couple.

L’impossibilité de se défendre n’est pas une infraction pénale.  

Lorsqu’il y a eu impossibilité pour un conjoint de se défendre devant un Tribunal, il devrait avoir la possibilité de faire annuler le Jugement rendu à son insu.

Le droit à la retraite devrait toujours être séparé du droit du conjoint.

Il n’y a aucun recours lorsque les Instances ne vous répondent pas.

Le refus catégorique d’un conjoint de renseigner l’autre n’est pas une infraction pénale. Il n’existe aucun moyen légal d’obliger un des conjoints de fournir des renseignements.

L’abus de sa confiance dans un couple n’est pas pénalisé.

Une personne peut être condamnée à son insu. Lorsqu’elle apprend des années plus tard de sa condamnation, elle n’a aucune possibilité de faire annuler le Jugement prononcé à son égard.

Le préjudice moral que subit un conjoint par les agissements de l’autre, n’est pas pris en compte.

Un particulier ne peut pas obtenir des renseignements auprès du Parquet ; seul l’avocat y a accès. 

 

Liquidation Judiciaire

Dysfonctionnement des Instances (exemple : deux mesures appliquées pour Monsieur et pour Madame) et contradictions

Non-respect de la Loi (exemples : saisie de la cuisinière et de la salle à manger, Ordonnance du TC non-exécutée)

Loi abusive sur les liquidations judiciaires qui dessaisit une personne de tout pouvoir judiciaire non seulement sur le plan professionnel mais également sur le plan privé

 

Le syndic

Pouvoir absolu et abusif

Méconnaissance des dossiers

Laisser-aller (exemple : délai d’appel dépassé)

Absence d’information (le syndic a l’obligation de répondre à un avocat, mais il n’est pas obligé de répondre à son client) 

Inaction (exemples : aucun procès engagé dans des dossiers litigieux, non-exécution de l’Ordonnance du TC, non-procuration de la comptabilité détournée, non-vérification des créances)

 

Pension alimentaire

Prescription après 3 ans même s’il y a eu dissimulation de salaire

Jugements contre les intérêts de l’enfant (exemples : suspension de la pension alimentaire sur requête au lieu de reporter son versement, aucune amélioration de la situation de l’enfant par le Jugement fixant la pension alimentaire)

Demandes abusives de report d’audience, acceptées à chaque fois

Pièces justificatives concernant le revenu de la mère destinées au BAJ, transmises à la partie adverse

Il faudrait prévoir une clause qui oblige le parent condamné à verser une pension alimentaire à signaler tout changement dans sa situation, au lieu que ce soit au parent-victime de prouver que l’autre parent est en meilleure situation qu’avant.                             

« Peu importe de qui provient la pension alimentaire, ce qui compte c’est qu’elle soit versée. » Elle devrait exclusivement être versée par le parent condamné.

 

Régime de la Communauté universelle (régime légal)

Loi abusive 

Refus d’information sur la période du mariage après le divorce aussi bien par les instances que par le conjoint (exemples : concernant l’endettement, la retraite, interdiction bancaire)

Pas de délit d’abus de confiance ou de mensonge

L’interception de documents officiels recommandés au nom de l’autre conjoint ne relève pas du Code Pénal.

Les époux sont considérés comme solidaires légalement dans leurs actes individuels.

Un conjoint peut empêcher l’autre de se défendre en justice en lui confisquant un dossier.

Un conjoint peut disposer de la propriété artistique de l’autre sans être poursuivi.

Un conjoint peut être tenu responsable pour des actes de l’autre dont il ignore tout, actes qu’il n’aurait jamais approuvés, qui le touchent directement, mais pour lesquels il doit ensuite subir les conséquences pour le reste de sa vie. 

Le vol de courriers est une infraction. Mais sous le mariage, il n’y a pas vol entre époux.

L’endettement excessif fait par un des conjoints à l’insu de l’autre ne relève pas du Code Pénal ni du Code Civil.

Un conjoint a légalement le droit de garder le silence sur la situation financière du ménage et sur l’affaire commerciale inscrite au nom de l’autre, mais exploité par lui-même.

Impossibilité pour un conjoint ou ex-conjoint d’obtenir des informations sur le retrait de permis de conduire de l’autre, considérées par la Gendarmerie comme informations « personnelles ». 

Le droit à la retraite de l’épouse conjoint-collaboratrice dépend du droit à la retraite du mari (la retraite du mari doit être à jour pour que sa femme puisse faire valoir ses droits)

Lorsqu’un des conjoints est en redressement judiciaire, c’est l’autre qui risque d’être condamné par un créancier au paiement des dettes (« vu le redressement judiciaire de Monsieur, seule Madame peut être condamnée au paiement ») 

Non-application de la Loi (pour non-respect de l’Ordonnance de Non-Conciliation)

Manque d’information des futurs mariés sur les conséquences légales du régime de la communauté universelle (régime légal)

 

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans société
commenter cet article
21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 11:03
Sociocritique sous forme de témoignage
Conséquences du régime de la communauté universelle (régime légal)
 
Conséquences du mensonge
Abus de confiance
Destruction du couple
Descente sociale vertigineuse
Exclusion sociale
 
Description d’un homme à double personnalité et d’un père indigne
Démontrer de quoi est capable un pervers narcissique
Maltraitance psychologique
 
Lutte acharnée d’une mère malade pour survivre avec son enfant
Dépression nerveuse et ses conséquences
Souffrances quotidiennes
Déception
Créativité / force puisée dans le désespoir, forces insoupçonnées
Démarrage d’une nouvelle vie à 50 ans
Histoire du désespoir profond et de l’espoir
 
Inaction et dysfonctionnement des Instances
Réalité de l’aide juridictionnelle (impossibilité de se faire défendre correctement sans argent)
Impuissance d’agir
 
Montrer du doigt les lacunes de la Loi
Faire reconnaître les violences morales au même plan que les violences physiques
Nécessité de conseil juridique avant le mariage (l’Eglise le fait sur le plan religieux)
 
 
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans société
commenter cet article
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 15:38
Mettre en garde
hommes et femmes des dangers du régime matrimonial de la communauté universelle (régime légal)
et des conséquences d’une confiance aveugle en le partenaire
 
Conseiller
un contrat de mariage et une information juridique aux futurs couples
 
Démontrer
l’incompétence et la négligence des syndics, des avocats, des huissiers et des Instances judiciaires
la non-application de la Loi, ses injustices et ses lacunes
le conflit entre notre société dite moderne et d’égalité et ses lois dépassées, voire abusives
la difficulté d’apprendre la vérité / de se procurer des informations concernant la période du mariage
l’impuissance de pouvoir agir faute d’informations
la violence conjugale morale
la souffrance quotidienne et ses conséquences
 
Décrire
le visage caché d’un homme se disant bon père de famille et mari idéal
de quoi est capable un homme qui a le dos au mur
les conséquences du mensonge et de l’abus de confiance
la maltraitance psychologique
 
Reconstituer
tous les faits pour que mes enfants connaissent la vérité
 
Donner de l’espoir
à tous ceux qui l’ont perdu en décrivant le combat acharné d’une femme profondément déçue, abusée et sciemment détruite par un mari sans scrupules
 
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans société
commenter cet article
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 10:47
Résumé
 
Journal d’une femme mariée sous le régime de la communauté universelle à qui le mari fait perdre le fruit de vingt années de travail, qui lui détruit l’activité professionnelle, sa famille et sa santé. Au moment du divorce, elle se retrouve couverte de dettes à son insu, sans gagne-pain, en mauvais état de santé et avec un jeune enfant à charge.
 
Petit à petit elle découvre l’ampleur des dettes astronomiques accumulées par son mari, mais pour lesquelles la Loi la tient responsable. Pour comprendre, elle commence alors une fastidieuse reconstitution du passé qui dure plusieurs années. Ses recherches lui dévoilent le caractère crapuleux de son mari, ses mensonges et actes odieux, allant jusqu’à la faire condamner à son insu pour des actes qu’elle n’a pas commis. L’âme meurtrie, elle développe des énergies insoupçonnées pour se battre à survivre avec sa fille et dans l’espoir d’obtenir Justice
 
Vu le silence absolu du mari sur le passé et le présent, elle essaie en vain de trouver de l’aide auprès des instances publiques et judiciaires dans ses recherches et dans sa défense. Mais elle se heurte à des portes fermées, à l’inaction, au mensonge, aux promesses non tenues, à la négligence, à l’incompétence des parties concernées qui se cachent derrière la Loi et gardent le plus souvent le silence. Elle est victime, mais est traitée en coupable. 
Au cours de son chemin de Combattant, pour lequel cette femme abusée puise l’énergie nécessaire dans sa souffrance profonde, dans son obligation d’élever son enfant et dans sa créativité accrue, elle réalise enfin que ses plus grosses erreurs dans sa vie ont été le mariage sous le régime légal et la confiance aveugle en son mari, erreurs aux conséquences désastreuses pour le reste de sa vie. 
 
L’homme qui se disait « le mari idéal », n’a pas hésité à détruire la vie de l’être qu’il prétendait aimer et à qui il ne trouvait « presque aucun défaut », par ses mensonges continus et ses actes irraisonnés, dont certains relèvent du Code Pénal, poussant sa famille dans des conditions de vie précaires, tandis que lui mène une vie aisée de cadre supérieur à l’étranger sans être incommodé par la justice. 
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans société
commenter cet article