Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 17:30
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 17:00

MESSAGE de Koichi Ohyama,  membre indépendant du conseil municipal de Minamisoma, dans la Préfecture de Fukushima, qui lance un SOS au monde

 

Japan Radiation | Koichi Ohyama, member of Minamisoma city council, a voice for the people, a voice of reason

with one comment

This is a transcription of Koichi Ohyama, a member of Minamisoma city council speaking in a Youtube video to Japan and the world, posted July 18, 2011. Minamisoma is a city directly north from Fukushima Dai-ichi nuclear facility, approximately 40 km as the crow flies. Also see my article Recap of soil radiation exceeding Japan’s legal limit | reports from July 2011, for some background on radiation concerns extending even beyond Minamisoma city to Fukushima city which is further away.

His address illustrates again that Japanese citizens are being left in the dark about legitimate radiation concerns. Here’s what he shared:

Hello friends, my name is Koichi Ohyama, an independent member of Minamisoma city council in Fukushima Prefecture.

My town is still suffering from radioactive contamination so sadly, and people are still afraid of ongoing danger of Fukushima Dai-ichi Nuclear Plant which is about 30 km from our city hall. I would like all of you listeners, all residents of Minamisoma and Fukushima Prefecture,a ll of the people in Japan and people of the entire world, to  know what is now happening here in Minamisoma.

On July 8, Mr Katsunobu Sakurai, mayor of Minamisoma, who listed in the electronic edition of the 2011 TIME 100 list, asked city residents, who have been evacuated from 20km through 30 km arch from Fukushima Dai-ichi, to come back to their homes. Then many concerns from the residents are coming to me since then. Their concerns are:

 

  • Temporary shelters of city-arranged apartments are in the area of high does rates
  • City built temporary school buildings without removing contaminated surface soil
  • Government does not check the dose rates of my well and vegetables of my own ( vegetables not for sale)
  • Dose rate check of my evacuated home and the cleanup of its contmaination is my own responsibility?

I think residents concerns are very reasonable and Mayor should not ask them to come back and Government should not lift Emergency Evacuation Preparation Area, which is 20km through 30 km from Fukushima Dai-ichi before assuring safety.

No detailed information on the safety of 20km through 30km area is provided, so Mayor’s announcement is making a lot of concerns and angry voices among residents. In this situation, as part of my public announcement duty as a member of city council, I decided to provide important information on Minamisoma through Youtube, learning from the example of Mayor.

The most dangerous thing we think is the contamination of plutonium, strontium and all of 31 kinds of radioactive material, officially shown in the table 5 of the report to IAEA from Japanese government on June 6th. Government officially admitted that these materials “flew” from Fukushima Dai-ichi, but they do not survey nor announce where they “landed”.

I directly asked Mayor and Diet members to survey their contamination, but no answers.

In winter time Minamisoma, seasonal strong winds from west high-lands blow up. Part of the high lands are in Iitate village where the dose rates are so high, all residents are requested to evacuate. So if strong winds come from these highly contaminated high-lands, our city will be heavily polluted in winter time again, and if we remove radioactive materials in the city now, we will be contaminated again in the winter.

Also our tap water comes from this high-lands.

Where are these massive amounts of 31 kinds of very dangerous radioactive materials at all? The table and numbers can be viewed in Government’s HP, but no television nor newspapers mention them.

It is unfair at all, Governments and Mayor are not allowed to endanger residents by lifting restricted zone before checking and assuring safety, especially for the health of young people. They are our “Treasure.”

We should not go on to the economic restoration from the nuclear disaster before our life is assured as safe. Parents cannot assure the safety of their children without reliable and responsible safety declaration from Prime Minister, Governor and Mayor, and final assurance and responsibility of safety must firmly be provided from Government.

Now in Minamisoma, people are loosing their protection from contamination just because a long time has passed since March 11th.

They tend to think there will be less risk without ground, no need of masks anymore and sometimes they are in the mid of dangerous dust without protection.
We all must request Government to survey and publicly announce where are the 31 kinds of dangerous radioactive materials from Fukushima Dai-ichi. We must know facts first. After that, we must deal with it. We cannot wait until it is too late for our health and life.

Government and Mayor must not compromise resident’s health and life for the sake of the economy.

Our children’s future is now dependent  on our choice and action. We must be responsible for our health and life of future.

It is so critical now. Please let your neighbors and friends to know this situation and ask for help.

Thank you for your great attention.

 

Source : http://fukushima.over-blog.fr/article-i-ll-send-an-sos-to-the-world-i-hope-that-someone-gets-my-message-in-a-bottle-80133024.html

source : http://fukushimaupdates.wordpress.com/2011/07/20/koichi-ohyama-member-of-minamisoma-city-council-a-voice-for-the-people-a-voice-of-reason/

 

 

FUKUSHIMA UPDATES by ARNOLD GUNDERSEN

 

While many radioactive cattle have been discovered large distances from Fukushima, what is more important is where their feed is coming from. "It's not only about the radioactive cattle in Fukushima Prefecture; its also about the radioactive straw the cattle eat that was grown elsewhere". Straw found 45 miles from Fukushima is highly contaminated with radioactive cesium, which is an indication that radiation has contaminated large portions of Northern Japan. More than half a million disintegrations per second in a kilogram of straw are comparable to Chernobyl levels. This proves that the American Nuclear Regulatory Commission was correct when it told Americans to evacuate beyond 50 miles and that the Japanese should have done the same. An Ex-Secretariat of Japan's Nuclear Safety Commission blames this contamination on "Black Rain". Rather than minimize the information the Japanese people receive, Gundersen suggests minimizing their radiation exposure."

 

source : http://www.fairewinds.com/updates

 

Related Posts

  1. Official: Japanese gov’t withheld radiation forecasts to prevent causing panic (VIDEO) May 2, 2011
  2. TEPCO official reveals there is “little doubt” plutonium has leaked from Fukushima (VIDEO) April 18, 2011
  3. BREAKING: Japan NOT testing for Plutonium in highly radioactive water (VIDEO) March 27, 2011
  4. NBC: Photo of barrels with plutonium-contaminated waste inside plastic tent at Los Alamos ‘Area G’ — “When they assure you there’s nothing to worry about I think I’d be somewhat worried” says former DOE official (VIDEO) July 1, 2011
  5. Japanese media blackout of words: MOX, plutonium, and meltdown June 15, 2011

 

source : http://enenews.com/it-is-so-critical-now-local-japanese-official-sends-s-o-s-concerning-plutonium-strontium-and-other-radionuclides-video

 

 

NOUVELLES CONCERNANT LA RADIOACTIVITE

  1. Report: Peaches in Los Angeles-area found with radiation at more than double site background levels July 12, 2011
  2. Off the Scale: Radiation in No. 1 reactor building exceeds 1,000 millisieverts per hour — Levels too high for Geiger counter to measure May 13, 2011
  3. Report: Air sample in Tokyo 270 times more contaminated with Cesium-137 than global weapons fallout peak (VIDEO) July 18, 2011
  4. Radiation 1,000 times safe levels far outside no-go zone — “Very, very dangerous levels” (VIDEO) June 13, 2011
  5. Report: 50,000+ Bq/kg of radioactive cesium found in soil near Tokyo — “Terrifying” that sample was from side of street where children walk everyday July 13, 2011

Report: 1.68 µSv/hr detected in Canadian rain water sample — Geiger counter display reads “DANGEROUS RADIATION BACKGROUND” 

July 18th, 2011 at 10:43 PM

Source : http://enenews.com/video-1-68-%C2%B5svhr-detected-in-canadian-rain-water-sample-geiger-counter-display-reads-dangerous-radiation-background

 

 

FUKUSHIMA UPDATES

 

source : http://fukushimaupdates.wordpress.com/2011/07/20/koichi-ohyama-member-of-minamisoma-city-council-a-voice-for-the-people-a-voice-of-reason/

 

 

FUKUSHIMA GREENACTION

 

 

NUCLEAR INFORMATION AND RESOURCE SERVICE

 

Nuclear Crisis in Japan - UPDATE


 

Merci de transmettre le lien vers cette publication autour de vous

afin d'ouvrir les yeux à tous ceux qui préfèrent les garder fermés. 

La catastrohphe nucléaire de FUKUSHIMA touche TOUT LE MONDE.

 

 

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 20:49
Mardi 28 juin 2011 2 28 /06 /Juin /2011 22:29
source : FUKUSHIMA BLOG
laurent-mabesoone.jpgUn témoignage à écouter absolument, celui de Laurent Mabesoone, habitant à Nagano depuis 15 ans, papa d’une petite fille de 2 ans.
Comment comprendre l’indicible réalité des habitants du Japon ?
Ecoutez-le.
 
 
 
« Il n’est pas possible de réagir d’une façon normale face à une menace qui n’a rien d’humain.
Les radionucléides sont partout : dans les bacs à sable des enfants, dans l’alimentation, dans l’air. Ils sont là pour toujours, à l’échelle humaine.
Le déni de réalité de la population japonaise n’est pas seulement dû au côté obéissant des Japonais, il est dû au fait que c’est une menace qui est totalement différente de tout ce qu’on peut connaître.
24 000 ans de demi-vie pour le plutonium, voilà ce qu’on a créé. Au Japon, on crée 1000 tonnes par an de déchets hautement radioactifs au plutonium.
On a perdu le sens de la mesure. La technologie nous a rattrapés, on n’est plus humain.
Quand il arrive quelque chose, c’est la menace la plus inhumaine qui existe. Vous n’avez plus nulle part où vous réfugier. Et ça va durer des années. Et vous avez une épée de Damoclès quand vous avez des enfants. Arrêtons ça ! »

 

Si vous en avez les moyens, copiez cette vidéo sur votre disque dur, car elle pourrait être supprimée d'ici peu. Car au Japon, on n'a pas le droit de dire tout ce qu'on veut.

 

Participez à diffuser ce message


 

Titulaire d’un doctorat en littérature comparée obtenu à l’université Waseda, Laurent Mabesoone est plus connu sous le nom de Seegan Mabesoone, qui est son nom de plume. Il est en effet poète de haïku, romancier et essayiste, et a publié plusieurs recueils.

Suite à l’accident de Fukushima, il a créé un mouvement, « le ruban jaune », pour dénoncer l’utilisation de l’énergie nucléaire au Japon : chaque vendredi, ceux qui s’engagent avec lui s’habillent en jaune pour rappeler le vendredi 11 mars 2011, ce jour où la catastrophe a commencé.
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 20:06

Si vous recherchez des sensations fortes, un conseil : cliquez

 

Si vous voulez mal dormir : cliquez

 

Si vous pensez que Fessenheim ne craint rien : cliquez

 

Si vous croyez toujours qu'on vous dit tout sur FUKUSHIMA : cliquez

 

Si vous pensez tout va bien en France : cliquez

 

Si vous souhaitez vous informer : cliquez

                                                                 cliquez

                                                                 cliquez

                                                                 cliquez

                                                                 cliquez

                                                                 cliquez

                                                                 cliquez

                                                                 cliquez

                                                                 cliquez

                                                                 cliquez

                                                                  cliquez

                                                                  cliquez

 

 

http://www.fairewinds.com/content/new-images-reveal-nuclear-fuel-rack-exposed-air

 

http://article.wn.com/view/2011/05/24/fusions_dans_deux_nouveaux_r_acteurs_de_la_centrale_de_fukus/

 

http://drugmedicineinfo.com/tag/arnold-gundersen/

 

http://search.japantimes.co.jp/cgi-bin/nn20110613a1.html

 

http://www.nuclearflower.com/japan/fears.html

 

http://blogs.wsj.com/japanrealtime/2011/07/01/more-fukushima-worries-internal-contamination/?mod=wsj_share_twitter

 

http://www.greenpeace.org/international/en/campaigns/nuclear/safety/accidents/Fukushima-nuclear-disaster/QA-on-Nuclear-Power-and-Climate-Change/#noworries

 

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/index-e.html

 

http://english.kyodonews.jp/news/2011/04/83228.html

 

http://www.kokopelli-blog.org/?p=1375

 

                                                                                                                  liste sans fin....


 




 


 

 

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 16:58
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 08:43


Bien attendre le chargement du diaporama...puis faire des clics sur les croix , agrandir, revenir à l'écran et sur la flèche à droite pour voir la suite...

C'est vraiment grandiose; il faut prendre le temps de regarder et écouter.
Un vrai CDRom, avec mille liens internes, agrandissements, petites vidéos, commentaires, animations...

Et d'une qualité, d'une précision et d'une beauté globale fabuleuse !

Et même s'il s'agit d'une forêt Finlandaise, ce sont nos yeux qui sont appelés à voir nos forêts, bien de chez nous, avec d'autres yeux.

Maintenant ouvrez le lien et bonne balade :

 
 
 http://w3.upm-kymmene.com/upm/forestlife/index.html

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 16:15

Je suis frappé de constater qu'une fois de plus, les industries et les gouvernements confirment leur sainte alliance avec les grands médias pour protéger leurs intérêts, en se moquant totalement de nos vies, de notre santé et de notre intégrité physique.

Je le répète. Je n'ai vraiment plus l'intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n'ai pas l'intention d'y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques références informatives (pour vérifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions. 

Voici les questions que je me (vous) pose :

  • Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s'aggraver ?
  • Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu'une population peut encaisser ? Comme si l'imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…
  • Pourquoi les autorités de santé publique et les gouvernements ont-ils donné l'ordre de ne plus publier les mesures de radioactivité depuis fin mars ?
  • Pourquoi ces mêmes autorités ont-elles donné l'ordre d'arrêter de mesurer le taux de radioactivité dans l'hémisphère Nord, alors que nous payons avec nos impôts, les stations de mesure ?
  • Pourquoi nous a-t-on caché pendant deux mois et demi que les coeurs des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts indépendants l'annonçaient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?
  • Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donné de la part des autorités de santé publique, à nous qui sommes concernés par la contamination de l'air, du sol et de l'eau ?
  • Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu'il pleut, nous devrions éviter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l'eau et des particules contaminées ?
  • Pourquoi presque aucun média n'a révélé que, dès la fin du mois de mars, le lait de plusieurs états américains avait un taux de radioactivité anormalement élevé (depuis lors, les mêmes constats ont été faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contaminé l'herbe des prés broutée par les vaches…
  • Pourquoi ne nous révèle-t-on pas que la mortalité des bébés a brusquement augmenté ces deux derniers mois, dans les états de l'Ouest américain ? À Philadelphie, par exemple, la mortalité a augmenté de 48 % en un mois, à cause du lait contaminé et de l'eau contaminée du robinet… (référence)
  • Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d'eau déversées sur les réacteurs sont sur le point de déborder des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la région, les nappes phréatiques et l'océan ? Et que les Japonais n'ont aucune solution pour régler ce problème…
  • Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contrôle, alors que les déversements d'eau n'ont fait que retarder le moment où une explosion majeure surviendrait ?
  • Pourquoi ne nous dit-on pas que le bâtiment numéro quatre est sur le point de s'effondrer, avec les risques de relâcher dans l'environnement, d'énormes quantités de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans (référence) ?
  • Pourquoi toutes les vidéos d'un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ? Il faut préciser qu'Alex mettait une vidéo quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation vécue depuis le Japon. Jusqu'à présent, ses vidéos étaient vues par deux à quatre mille personnes. Sa vidéo de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa colère et son désespoir avait déjà reçu 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment où son compte a été fermé ! Liberté de l'information, vous dites ? Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne idée de copier sa vidéo et de la remettre en ligne.

Une petite dernière, juste pour la route !

  • Pourquoi l'administration Obama vient-elle de donner l'ordre d'interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (Nébraska) par les avions de tourisme et les hélicoptères, empêchant les journalistes d'informer la population par la situation très préoccupante qui s'y déroule suite aux inondations provoquées par le débordement du Missouri ?
  • Pourquoi cette même administration a-t-elle ordonné qu'aucune information sur la situation périlleuse de la centrale ne soit divulguée (voir photo ci-dessous) ?


Voici quelques références à partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures. J'ai mis ces références sur mon site Internet, dans un dossier nucléaire. Chaque fois que je verrai passer un article de synthèse, je l'ajouterai sur mon propre site.

J'y ai passé une petite centaine d'heures, pour me faire une opinion personnelle, en vérifiant à chaque fois quel était l'intérêt de la personne qui parlait. C'est intéressant de remarquer que tous les experts indépendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des conséquences pour l'environnement, la santé des populations et l'avenir de la planète. Par contre, aucun expert travaillant pour l'industrie du nucléaire, aucun gouvernement impliqué fortement dans le nucléaire (comme la France et les USA) n'est inquiet de ce qui se passe. Au contraire, ils réaffirment, haut et fort, que le nucléaire est irremplaçable, sûr et même bon pour lutter contre le réchauffement climatique… Alors, de quoi nous plaignons-nous ?

À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.
À vous, à présent, d'oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.
Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informer ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?

C'est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle très simple avec l'affaire de

la grippe H1N1.

  • Pour la grippe, il n'y avait aucun danger de pandémie. Des experts, comme le professeur Debré l'ont dit et répété dès juillet 2009. On voyait bien que dans l'hémisphère Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres années, malgré le fait qu'ils ne disposaient pas du vaccin salvateur… Malgré l'absence de danger, les médias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu'au 15 décembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme résultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 à 500.000 morts annuels dus à la grippe saisonnière), c'est-à-dire rien du tout !
  • Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilomètres carrés sont déjà perdus pour des centaines d'années au Japon. Les bébés meurent aux USA, les produits laitiers sont contaminés, des centaines de millions de litres d'eau sont contaminées dans les sous-sols des centrales et dans l'océan. Des particules radioactives sont rejetées dans l'atmosphère en continu depuis trois mois. Que font les médias ? Rien. Ils ne disent rien.

Mon commentaire : pour la grippe H1N1, il fallait que les médias amplifient la peur face à un danger inexistant pour servir les intérêts d'une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques). Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les médias se taisent face à un danger bien réel pour servir les intérêts d'une industrie en perte de crédibilité et de contrôle (le nucléaire).

Vous voulez un autre parallèle ?

  • Pour la grippe, l'OMS a abaissé ses critères de seuil de pandémie le 29 avril 2009 (quatre jours après la première alerte). Ce qui lui a permis de déclarer que la pandémie avait atteint le niveau 6 (le plus élevé) le 11 juin 2009, déclenchant automatiquement l'exécution des contrats qui avaient été signés quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il était spécifié que si l'OMS éclarait une pandémie de niveau 6, les gouvernements s'engageaient automatiquement à commander les vaccins pour lutter contre cette pandémie.
  • Pour Fukushima, l'OMS et les autorités sanitaires ont relevé les seuils acceptables d'irradiation des populations et des travailleurs du nucléaire. Ce qui permet de ne pas être obligé d'ordonner des évacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !

Mon commentaire : les notions de seuil biologique et les critères d'acceptabilité ne sont pas déterminés sur base médicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, économiques et financières.

Un dernier parallèle ?

  • Pour la grippe, les experts qui se sont prononcés en faveur de la vaccination et qui ont défendu la réalité de la pandémie étaient tous payés par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins. Ceux qui se sont prononcés contre la vaccination et qui ont dénoncé la manipulation des chiffres, des faits et de l'information n'avaient rien à gagner, au contraire (je suis bien placé pour en témoigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits traités de menteurs, de conspirationnistes, de théoriciens du complot, de gourous de sectes, et j'en passe. Jusqu'à ce que quelques équipes de journalistes viennent confirmer ce qu'ils disaient, mais avec six à neuf mois de retard… Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques étaient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (décès, paralysies, neurodégénérescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveau-nés, etc.).
  • Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la sécurité du nucléaire, sur l'inocuité des rejets de Fukushima et sur la maîtrise de la situation sont, comme par hasard, tous payés par l'industrie du nucléaire. Ceux qui dépensent leur énergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n'ont rien à gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-là, les bébés commencent à mourir dans l'Ouest des États-Unis…

Mon commentaire : tout est dit, c'est bien l'argent qui mène le monde.

Si j'en avais le temps, je recommencerais une même analyse approfondie à propos d'autres événements que nous vivons ou que nous avons vécus. Je vous inviterais à réfléchir, par exemple, à ce qui se cache derrière la bactérie E-Coli qui, soi-disant, provoque une hécatombe en Allemagne. Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bactérie est jugée par les microbiologistes comme une impossibilité naturelle. Pour eux, il est impossible qu'une même bactérie soit résistante aux huit classes principales d'antibiotiques connus. Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable présumé de cette hécatombe (vous m'excuserez, mais 39 morts, ça n'a rien d'une hécatombe) ? Une vilaine exploitation fermière de produits biologiques en Allemagne… OUH les vilains qui cultivent encore à l'ancienne ! Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont déjà la solution : il suffira d'irradier systématiquement tous les aliments (comme beaucoup le sont déjà dans l'industrie agroalimentaire traditionnelle). Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradié, du tout aseptisé.

Cette fois donc, les médias ont intérêt à amplifier la peur pour servir les intérêts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.

Conclusion provisoire

Comme je vous le disais en commençant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.
Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques privées, chemtrails, terrorisme d'état, pseudo-réchauffement climatique, etc.), est inutile.

Pourquoi ?

Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le symptôme de l'ancien monde qui s'effondre.
La logique du nucléaire est en train de s'effondrer et ne se relèvera pas.
La logique pharmaceutique est en train de s'effonder et ne se relèvera pas.
La logique agroalimentaire est à bout de souffle et ne se relèvera pas non plus.
La logique de concentration financière vit ses dernières heures avant une faillite globale et systémique.
Toutes les logiques fondées sur la préservation des intérêts d'un petit nombre au détriment de l'immense majorité des êtres vivants sur cette planète ont fait du monde un monde pourri.

Le piège dans lequel je me suis pris moi-même fut de croire que ce monde était mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu'il n'en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-là ; un monde fondé sur l'individualisme, sur la cupidité, sur l'indifférence, sur le cynisme, sur la méchanceté, sur le mensonge, sur la violence, sur l'inconscience. Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu'il y a en moi des zones d'individualisme, de cupidité, de cynisme, de méchanceté, de mensonge, de violence et d'inconscience. Et c'est pour cela qu'un monde pareil peut encore tenir debout, malgré son extrême fragilité.

Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu'une seule question : 

COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?
Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s'effondrer tranquillement, en souhaitant même que les choses s'accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout coeur… Un monde où nous mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d'ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde où le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.

En écrivant cela, je suis bien conscient que je n'ai pas de solution concrète à vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie. J'ai juste l'intuition que ce meilleur monde, c'est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C'est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN - MAL. J'espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu'il est encore temps.

La seule chose dont je suis certain, c'est que plus nous lâcherons le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C'est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu'il y a dix ans, je ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n'ai plus aucun engagement financier auprès d'aucune institution (j'ai contracté jusqu'à 500.000 euros d'emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement.

Restons debout, conscient et sans peur !


Jean-Jacques Crèvecœur
Montréal (Québec)
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

PS : Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 20:48

Pour connaître la VERITE sur la radioactivité émise depuis l'incident à FUKUSHIMA

je vous conseille de visiter le

 

Site GREENPEACE

 

où vous trouverez le rapport du Professeur HIRSCH. 

 

D'après lui, entre le 11 et 23 mars, les émissions en iode 131 et caesium 137 qui se sont produites à FUKUSHIMA correspondent déjà à TROIS incidents de la classe 7 selon INES (= le niveau le plus élevé de dangerosité) .

 

"Hirsch’s assessment, based on data published by the French government's radiation protection agency (IRSN) and the Austrian governments Central Institute for Meteorology and Geodynamics (ZAMG) found that the total amount of radionuclides iodine-131 and caesium-137 released between March 11 and March 23 have been so high that the Fukushima crisis already equates to three INES 7 incidents. "

source : Site GREENPEACE

 

 


 

I have received the following message by radionics with the demand to forward it to GREENPEACE :

 

"THERE IS A RISK OF EXPLOSION AT REACTOR TWO

POPULATION MUST BE EVACUATED FROM FUKUSHIMA WITHIN A RADIUS OF A HUNDRED KILOMETERS

KAN MUST BE INFORMED URGENTLY"

 

This is the 24th message I have got since 13/3/2011. They have all come true !

 

 

_____________________

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 17:23

MASARU EMOTO, chercheur japonais qui étudie les effets de la pensée, des émotions, des mots et des images sur l'eau depuis plusieurs années, a démontré que les cristaux de l'eau réagissent aux sons en changeant de structure. 

 

ll nous rappelle que l'eau est l'élément principal de la vie et conseille d'avoir une attitude de respect et de conscience envers l'eau.

 

Découvrez son site très instructif et les fantastiques images de cristaux qui changent d'aspect sous l'influence de la musique.

 

 

CRISTAUX DE L'EAU

 


eau au couteau kbizou

 

IMPRESSION EAU

 

acrylique au couteau sur panneau de médium

 

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 17:24
Pour tous les amateurs de la NATURE, pour tous ceux qui n'ont pas la chance d'avoir un bois tout près ou qui n'ont pas l'occasion de faire une longue balade,
voici un lien qui devrait vous plaire

 http://w3.upm-kymmene.com/upm/forestlife/index.html


AGREABLE DECOUVERTE !
Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans ENVIRONNEMENT - ECOLOGIE
commenter cet article