Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 10:30

Pourquoi il est URGENT de fermer la centrale nucléaire de FESSENHEIM :

Explications

 

Fessenheim en bref, c’est :

la plus vieille centrale nucléaire de France, et une des plus mal conçues,

construite sur une faille sismique active,

à quelques mètres au-dessus de la plus grande nappe phréatique d’Europe de l’Ouest,

en zone inondable, en contrebas de la digue qui la sépare du Grand Canal d’Alsace,

survolée quotidiennement par des avions de ligne et proche de deux aéroports internationaux,

menaçant plus d’un million de personnes dans un rayon de 30 km, zone d’évacuation à Fukushima,

menaçant le potentiel touristique de l’Alsace (18 millions de visiteurs et 36 000 emplois),

dont la fermeture est demandée par de nombreuses collectivités locales, l’Allemagne et la Suisse.

 

source :

http://www.sortirdunucleaire.org/Fermer-Fessenheim-Maintenant?origine_sujet=LI201507

 

Pour mémoire :

 

Que faut-il penser de l'incident récent à la centrale nucléaire de Fessenheim ?

 

MILLE MENACE l'INCIDENT de FESSENHEIM.

La SÉCURITÉ est PROBLÉMATIQUE.

La FERMETURE est MILLE RECOMMANDÉE.

Il y a MILLE MENACE due à la LONGUE VIE des RÉACTEURS.

Il vaut MILLE MIEUX STOPPER la CENTRALE.

 

Message Divin reçu le 5 février 2015

 

Une fuite massive passée sciemment sous silence par l’exploitant

Le 28 février 2015, EDF a déclaré la mise à l’arrêt du réacteur n°1 de la centrale de Fessenheim suite à un « défaut d’étanchéité » sur une tuyauterie. Or, comme on le découvre dans la lettre d’inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire(ASN) publiée suite à cet événement, ce sont apparemment plus de 100 m3 d’eau qui ont jailli suite à la fissuration d’une tuyauterie ! Cette eau s’est ensuite déversée dans la salle des machines, éclaboussant des boîtiers électriques et provoquant un défaut d’isolement sur un tableau électrique.

Le 5 mars, lors d’une inspection de l’ASN, alors même qu’EDF n’avait toujours pas identifié les causes de la rupture de la tuyauterie – qu’il avait d’ailleurs promis de ne pas remettre en service avant plusieurs semaines - ni évalué quels équipements avaient été impactés par les projections d’eau, la tuyauterie a été remise en eau. Quelques minutes après, elle se rompait à nouveau !

Le 10 mars, interrogé lors d’une séance de la CLIS (Commission locale d’information et de surveillance) sur ce double incident, le directeur de la centrale a clairement failli à son obligation d’information, passant volontairement sous silence la réalité de l’événement. Mensonge à l’ASN, omission auprès de la CLIS : les agissements d’EDF laissent plus que songeur quant à l’attitude que l’entreprise adopterait en cas d’accident de grande ampleur !

Joignant sa voix aux cinq associations alsaciennes qui ont adressé une lettre ouverte au directeur de la centrale, le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce fermement cette dissimulation volontaire d’informations.

Combien d’autres « incidents » avant l’accident ?

Cet événement met en lumière le mépris de la sûreté dont EDF est coutumier et dont il a une nouvelle fois fait preuve. Cet « incident » n’est pas isolé : déjà, en avril 2014, une série de mauvaises manipulations avaient provoqué le débordement d’un réservoir, cette inondation ayant ensuite débouché sur un court-circuit et forcé à un arrêt en urgence du réacteur n°1 [1] . Ces problèmes à répétition ne font que confirmer la dangerosité de cette centrale. Le vieillissement et l’usure des équipements laissent craindre de nouvelles défaillances inquiétantes si la centrale n’est pas arrêtée immédiatement.

Il serait surréaliste que ces graves manquements à la sûreté ne débouchent sur aucune mesure ou sanction et que l’exploitant puisse continuer à faire fonctionner sa centrale en toute impunité. C’est pourquoi le Réseau "Sortir du nucléaire" étudie actuellement l’éventualité d’un dépôt de plainte. Fessenheim est dangereuse et aurait d’ailleurs dû être arrêtée depuis longtemps, comme le soulignait dès 2012 un rapport de l’Öko-Institut [2] .

Il est inacceptable que le gouvernement continue de tergiverser sur la fermeture de Fessenheim et envisage d’échanger son arrêt contre celui d’autres réacteurs ou de reporter cette fermeture aux calendes grecques. Tout comme il est intolérable que l’État – pourtant actionnaire majoritaire d’EDF - se laisse dicter la politique énergétique du pays par une entreprise qui s’oppose au principe même de la fermeture de centrales et marque constamment son refus de prendre en compte la réduction du nucléaire dans le mix énergétique. Qu’elle soit motivée par de douteuses raisons économiques ou par un choix politique, la volonté d’EDF de prolonger à tout prix le fonctionnement de Fessenheim par d’illusoires travaux de rafistolage est incompréhensible.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" exige des pouvoirs publics qu’ils arrêtent immédiatement cette centrale pour protéger les populations de part et d’autre du Rhin et que des sanctions soient prises à l’encontre d’EDF et du directeur de la centrale !

Contacts presse :

  • André Hatz (porte-parole de Stop Fessenheim) - 06 82 02 69 79

  • Martial Chateau - 02 43 94 72 88


Chargée de communication :
Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23

Pour en savoir plus :

Lire la lettre d’inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire :
http://sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/lettre_d_inspection_fessenheim_suite_28_fe_vrier.pdf

Lire la lettre ouverte des cinq associations alsaciennes au directeur de la centrale nucléaire de Fessenheim :
http://sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/lettre_a_thierry_rosso_-_edf_2015.03.17v.pdf

Pour rappel, début 2015,la ministre allemande de l’environnement avait interpellé Ségolène Royal sur les démarches effectivement entreprises pour la fermeture de Fessenheim...

Pétition lancée par les associations alsaciennes pour la fermeture de Fessenheim : http://bit.ly/fermer-fessenheim-maintenant


[1] Voir la lettre d’inspection publiée alors par l’ASN : http://sortirdunucleaire.org/IMG/pdf/lettre_de_suite_asn_inondation_avril_2014.pdf

[2Voir le rapport et son résumé en français

 

 

source : http://www.sortirdunucleaire.org/Mensonges-d-EDF-a-Fessenheim-quand-un-defaut-d?origine_sujet=LI201503

 

 

Partager cet article

Published by KANES - dans NUCLEAIRE
commenter cet article

commentaires