Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

14 août 2007 2 14 /08 /août /2007 10:10

Suite du 20 mai
La journée me paraît interminable. Je me pose mille et une questions sur le sort d’EMMA. Comment RAOUL peut-il oser ne pas la ramener comme d’habitude le dimanche soir ? Je trouve une lettre sur la table de la cuisine, elle est de RAOUL.  Comme depuis un certain temps, je n’accepte plus aucun courrier de sa part pour me protéger nerveusement contre ses violences verbales, ses mots odieux qui me gâchent toujours la journée, et que toute la correspondance passe par l’avocat - comme RAOUL l’avait exigé par écrit depuis 1994 - je ne l’ouvre pas, mais préfère la remettre au cabinet de Maître MATOU mercredi prochain lorsque j’irai en ville.
(Annotation : Elle concernait la sortie du week-end.)
 
Dans la journée, la maman d’une copine à EMMA me propose de m’accompagner dans un discount. Je suis contente de sa proposition, puisque ces derniers jours, nous avons vraiment gratté les fonds. Ces courses bon marché me permettent d’améliorer un peu notre table et de manger de temps à autre du saucisson et du jambon fumé, produits inabordables dans d’autres boutiques pour mon maigre budget et donc rayés de ma liste des courses depuis fort longtemps, tout comme la viande, le poisson, la charcuterie, les gâteaux ou le chocolat. Il n’y a pas beaucoup de postes sur lesquels je peux encore faire des économies ; mais sur l’alimentation je pourrais éventuellement encore gratter un tout petit peu. Nous avons une alimentation de base, rien de plus. Un melon sur la table est devenu un évènement pour EMMA qui l’apprécie d’autant plus. Heureusement qu’elle se contente de trois fois rien. J’ai abandonné de manger très peu le soir pour faire des économies ; je n’ai pas pu trouver le sommeil avec un estomac grognon ; il vaut mieux manger encore moins dans la journée. Pour me couper la faim, j’ai pris l’habitude de boire une tasse de thé ; ainsi je tiens jusqu’au prochain repas.
Malgré mon piteux état, j’accepte sa proposition qui me permet de ramener sans trop de difficultés le plus gros de nos besoins alimentaires que je n’aurai pas besoin de traîner dans mon caddie depuis Perlieux, et qui m’épargnera la corvée des quatre derniers kilomètres à pieds les jours où je ne trouve pas de chauffeur.

Vers dix-huit heures, je rentre extrêmement fatiguée des courses. Je suis étonnée de trouver les affaires d’EMMA devant la porte d’entrée, mais pas de trace de l’enfant. Je suis soulagée et perplexe en même temps : soulagée, parce qu’EMMA est rentrée, perplexe parce que je me pose la question comment un père responsable peut déposer son enfant de neuf ans devant la porte de la maison et le laisser seul sans avoir la certitude que la mère soit à la maison. Finalement je retrouve EMMA chez la voisine, chez qui elle est allée après avoir trouvé la porte d’entrée fermée. Que je suis soulagée de la retrouver saine et sauve après son voyage éclair à Paris !


Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message  dans CONTACT .
 

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires