Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

3 juillet 2007 2 03 /07 /juillet /2007 15:04
Février
Je maintiens un bon rythme de travail pour me préparer au concours de sélection pour rentrer à l’école des infirmières. La plupart du temps, je travaille dans la véranda qui est la place la plus claire de la maison et la plus chaude à partir de midi les jours ensoleillés. Mais les jours de mauvais temps, j’y ai aussi froid que dans la maison. J’ai beau mettre plusieurs gros pulls et boire des boissons chaudes - je n’arrive pas à me réchauffer. J’en ai assez de souffrir constamment du froid ! 
 
3 février
Madame POMAL assigne Maître TOUR devant le Tribunal de Grande Instance de Perlieux.
(Annotation : J’en prends connaissance seulement en juin 2002 après avoir récupéré en décembre 2001 le dossier POMAL au cabinet de Maître MATOU décédé.)
                           
4 février
Je suis convoquée à l’étude de Maître TOUR qui m’a demandé d’apporter tous les documents concernant les dettes ainsi que la comptabilité. Je trouve cette demande déplacée, lui ayant répété maintes fois que je ne possède pas la comptabilité, Monsieur BOULIER étant parti avec tous les documents de la GOURMANDISE et depuis, refuse de me rendre quoi que ce soit. Je n’ai pas à porter bien lourd. 
 
Je reçois un coup de massue inattendu : Maître TOUR me remet l’Etat Préparatoire en vue de l’établissement de la liste des créances, état qui s’élève au total à 1.981.571 Francs, somme totalement inexplicable pour moi. J’essaie de déchiffrer le document, mais mes larmes m’en empêchent. Presque deux millions de Francs de dettes ? Comment serait-il possible ? RAOUL m’avait affirmé que nous n’avions que cinq loyers et 1.000 Francs de cotisations ORGANIC en retard ? Je ne comprends plus rien ! Nous aurions deux millions de dettes ? Je n’ai qu’une seule idée en tête : quitter ce lieu maudit ! Je ne saisis plus rien, je ne fais que pleurer, je ramasse mes quelques affaires et m’en vais en courant. De toute façon, j’ai l’impression que le syndic ne m’écoute à peine. J’ai besoin d’air frais. Je rentre complètement décomposée. Je n’ai pas faim et je n’arrive pas à dormir. J’essaie de me rappeler de ce qui a été dit à l’entretien, mais tout ce que j’ai pu retenir est que nous sommes endettés de deux millions de Francs ! Comment rembourser une telle somme ? Ma propre liquidation judiciaire a au moins un point positif pour le moment : J’ai pu apprendre l’endettement monstrueux qui s’est fait derrière mon dos ! 2 millions de Francs !!!
 
Maître MATOU m’envoie une copie de sa lettre qu’il a adressée à Maître TOUR pour qu’il intervienne auprès de Maître PERNEAUD qui ne veut pas lui remettre les documents qu’il lui a réclamés au sujet du litige des PRUNELLES. Il lui demande d’exiger une copie intégrale du dossier pour lui permettre de m’assister, alors que je lui avais adressé TOUS les documents en ma possession lorsque je lui avais demandé en mi-janvier de m’aider à formuler ma demande d’appel suite au rejet de ma demande déposée auprès du Bureau d’Aide Juridictionnelle.
Je constate que même entre avocats c’est la pagaille ! 
(Annotation : A ma connaissance, le syndic n’a donné aucune suite à cette demande.)
                           
5 février
Ce que je n’ai pas réussi à dire à Maître TOUR hier, je tiens quand même à le lui écrire, j’en ai trop gros sur le cœur.
Je me permets de lui faire remarquer qu’il n’a jamais dû lire mes courriers. Je lui rappelle que depuis le début, j’ai affirmé que je n’ai pas eu et je n’ai toujours pas accès aux livres comptables puisque Monsieur BOULIER refuse de me les fournir, que je ne connais même pas le nom du comptable, s’il y en avait un et que Monsieur BOULIER ne me donne pas ses coordonnées et que j’ai fait plusieurs lettres en demandant de vérifier certains points précis dans la comptabilité. »
(Annotation : Rien n’a été fait.)
Je signale que je n’ai aucun document supplémentaire à fournir, que je lui ai remis tout en ma possession depuis le début de la procédure. Je renouvelle ma demande de convoquer Monsieur BOULIER pour savoir plus sur la comptabilité et la gestion. Je me dis bouleversée des dettes astronomiques dont j’ignorais tout et que mon état de santé s’est empiré vu ces mauvaises nouvelles. J’informe le syndic que je suis convoquée par la Police Judiciaire à qui a été remis le dossier de ma liquidation judiciaire sur demande du Procureur de la République et me plains qu’il m’est impossible de le joindre par téléphone contrairement à son affirmation dans sa lettre de l’année dernière m’informant sur la procédure, « qu’il se tiendrait disponible pour tout renseignement ».
En refermant ma lettre, je me sens un peu soulagée : au moins j’ai dit ce que j’avais à dire, même si cela ne change probablement pas grand-chose. 
 
7 février
Maître MATOU dépose ses Conclusions No 1 pour Madame BOULIER-NESTOR dans le procès POMAL.
(Annotation : J’en prends connaissance en juin 2002 seulement, après avoir récupéré en décembre 2001 le dossier au cabinet de Maître MATOU décédé. Il m’avait rendu tout le dossier avant d’en avoir été chargé par le syndic.)
 
Pour mettre fin à mes doutes si je suis frappée ou non d’une interdiction bancaire, je vais à la BANQUE DE FRANCE pour le vérifier. Quelle n’est pas ma consternation lorsque la banque me confirme que mon nom figure effectivement sur la liste des mauvais payeurs !   Pourtant, je n’ai jamais reçu de lettre m’informant d’une interdiction quelconque ! Je ne comprends pas comment cela peut être possible.
(Annotation : Je soupçonne un problème avec le prêt habitation que je crois toujours être de 350.000 Francs ou un problème de chèques. Je ne sais pas encore que toutes les lettres de la banque avaient été interceptées par RAOUL.) 
 
J’informe immédiatement Maître TOUR de ma « découverte » en soulignant que Monsieur BOULIER avait interdiction absolue de faire des découverts et des chèques non couverts depuis le début de l’activité du restaurant et que l’avocat de Monsieur BOULIER lui aurait conseillé de ne plus régler les mensualités du crédit d’habitation de la ROYAL SAGE, mais qu’il ne m’en avait jamais parlé. 
(pas de réponse, sans suite)
 
Je suis si tourmentée de ma mauvaise découverte que j’y pense jour et nuit ; il n’y a plus de place pour toute autre pensée. 
 
Gros sur le cœur, je prends tout mon courage et vais à la convocation de la Police Judiciaire suite à l’intervention de Maître TOUR auprès du Procureur de la République. Je dois témoigner de la GOURMANDISE et les problèmes rencontrés avec Monsieur BOULIER. Tout est noté, le rapport sera transmis au Procureur de la République. Je suis étonnée de ne pas avoir le droit à un double de ma déposition. Je sors du bureau avec une petite lueur d’espoir que la Justice fera son travail… 
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires