Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 18:32
2 septembre
Maître TOUR m’envoie sa note d’honoraires qui s’élève à 18.090 Francs TTC payable dès réception. Je ne sais pas comment la régler ; je n’ai pas d’argent. On verra bien…
 
3 septembre
Je reçois la réponse de Maître MATOU à ma lettre du 29 août 1996 par laquelle je lui ai fait part de mon intention de déposer une plainte contre Monsieur BOULIER :
« Contrairement à ce que vous indique Maître ESTA, il ne vous appartient pas, ni à moi, de déposer une plainte contre Monsieur BOULIER pour détournement d'actif. Cette procédure appartenant essentiellement à Maître TOUR, votre liquidateur ». 
L’huissier, homme de droit, se serait-il trompé ? Comme je dois m’adresser à Maître TOUR, le syndic, un nouveau courrier s’impose…
Je commence à craindre de nouveaux problèmes lorsque je lis : « En ce qui concerne la reprise de votre toile murale à la Pizzeria, j'ai pris contact avec Monsieur JULE qui m’indique que vous avez donné congé le 31 décembre 1995 et que vous avez remis directement les clés au nouveau locataire sans faire aucune demande. De ce fait, il vous appartient de demander directement au nouveau locataire, à qui vous avez remis les clés, la récupération de vos objets ».
Maître MATOU semble ignorer que la Pizzeria refuse de traiter avec moi et que ce n’était pas MOI qui avais établi l’état de sortie des lieux et remis les clés au locataire de la Pizzeria, mais Monsieur BOULIER, puisque je travaillais à plein temps à ce moment-là. Je lui avais donné comme consigne de retirer TOUS mes tableaux, y compris la toile murale et la porte décorée. Les tableaux ont été décrochés, mais pas la toile murale, ni la porte décorée pour, je ne sais quelle raison. Une chose est sûre : Je vais encore pouvoir courir pour récupérer ma propriété artistique ! Comment se fait-il que tout semble devenir compliqué maintenant, alors qu’au mois de mai, aussi bien le propriétaire que Maître MATOU avait affirmé que les deux objets étaient ma propriété artistique ?!   Le vent semble tourner en ma défaveur. Comme je deviens méfiante, je demande à l’avocat un double de son courrier au nouveau locataire. (Annotation : Je ne recevrai jamais une copie.)
 
4 septembre
Audience dans le litige POMAL
(Annotation : Je n’ai reçu aucune Convocation.)
 
6 septembre
Encore une lettre recommandée ! Je commence à ne pas les aimer particulièrement. C’est la Signification du Jugement du Tribunal de Commerce prononçant ma liquidation judiciaire. Je ne sais pas à quoi sert ce document et le classe.
 
10 septembre
Maître TOUR me réclame la liste des créanciers que je dois lui fournir sous quarante-huit heures. Je me demande comment je peux le faire puisque je ne les connais pas tous et que je n’ai toujours pas la comptabilité, RAOUL faisant le mort. Je dresse une liste  incomplète des créanciers dans la mesure où je suis au courant.                                                                 
(Réponse le 20 novembre 1996)
 
18septembre                                                                                                                                Je souhaiterais reprendre mon nom de jeune fille au plus vite, j’ai tellement honte de porter un nom sali ; la mauvaise réputation de Monsieur BOULIER à Perlieux, que j’ai apprise petit à petit, m’est insupportable. Je ne voudrais en aucun cas y être liée, mais par le nom d’épouse je le suis malheureusement encore.
 
23 septembre
Maître TOUR me convoque pour le 2 octobre prochain. Il me demande « de fournir l’ensemble des documents comptables de votre entreprise », documents que je suis toujours dans l’impossibilité de lui fournir ; RAOUL ne m’a toujours pas rendu la comptabilité malgré mes demandes. 
 
Par lettre recommandée, Maître TOUR me donne des informations obligatoires sur la liquidation judiciaire, à savoir en résumé :
- inventaire par huissier
- déclarations fiscales et sociales à déposer
- seul le représentant des créanciers peut agir légalement
- en aucun cas régler un créancier directement
- toutes poursuites individuelles des créanciers sont suspendues (1)
- coupable d’infraction toute personne ayant payé par préférence un créancier au préjudice des   autres créanciers (Article 203 de la loi du 25 janvier 1985) ; tout paiement préférentiel d’un créancier est donc exclu
- frais de procédure : 18.090 Francs TTC payable sans délai ; si problème de règlement, contacter immédiatement le liquidateur
 
Maître TOUR écrit : « Je suis à votre disposition pour vous donner toutes informations que vous jugez nécessaires... »
(Annotation : Il ne répondra pas à la plupart de mes courriers.)
 
(1) J’ai été jugée le 10 mars 1998 dans le litige POMAL qui a été plaidé le 4 septembre 1996 ; la procédure en cours n’a pas été arrêtée par la liquidation judiciaire.
 
26 septembre
J’apprends que Maître CHARLOT a demandé à Maître MATOU de solliciter une autorisation pour la vente des PRUNELLES à 900.000 Francs, vu l’expertise faite par le cabinet GEORGE SALADE d’avril 1996 qui estimait la propriété à 940.000 Francs au grand maximum, alors qu’elle fut estimée à plus de deux millions de Francs en juillet 1991 par le notaire de Couliers. Qui a raison ? Une telle différence d’estimation donne à réfléchir.
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires