Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 10:22
19 mai
RAOUL quittera Perlieux probablement la semaine prochaine ; il paraît qu’il a trouvé un travail je ne sais où. Comment vais-je pouvoir résoudre tous les problèmes qu’il laissera derrière lui ? Que deviendra GREG ? Je pense qu’il suivra son père.   Je dois agir vite avant qu’il ne soit trop tard et demande donc immédiatement à Maître MATOU qu’il intervienne auprès de Maître MARTY pour qu’il saisisse la VOLVO. Une fois la voiture partie, il sera impossible d’y mettre la main dessus ; elle doit servir à payer les dettes. 
J’attire l’attention sur le fait que Monsieur BOULIER a toujours l’intention d’immigrer avec le fils au Canada et que je m’inquiète pour le remboursement des créanciers. S’il devait effectivement aller à l’étranger, il serait injoignable, donc intouchable. Je lui demande de faire le nécessaire pour que Monsieur BOULIER ne puisse pas quitter la France. J’exprime également ma grosse crainte que le père demande la garde de sa fille en utilisant comme prétexte ma dépression nerveuse. Je lui demande si je peux obtenir des dommages et intérêts pour avoir été rendu gravement malade par le comportement de mon mari, le rapport de la psychologue attestant que je vis dans une continuelle anxiété/angoisse. Je voudrais également savoir si j’ai un droit à la parole lors de l’audience de divorce. Je crains en effet que l’avocat n’évoquera pas tous les problèmes que je lui ai signalés, pour démontrer les méfaits de Monsieur BOULIER afin d’obtenir un Jugement de Divorce à ses torts exclusifs.                
(pas de réponse)
20 mai
Je suis convoquée au Tribunal pour l’audience de Conciliation. En attendant dans le couloir, RAOUL m’ignore ; il a l’air d’être très mal à l’aise. Son avocat est jeune et croit que le divorce se fera à l’amiable. Je sais déjà qu’il se trompe sur ce point. Je compte sur mon avocat, plus expérimenté vu son âge.
 
Chaque partie est appelée séparément dans le bureau du Président qui demande les motifs pour la demande de divorce. Je n’en crois pas mes oreilles : Maître MATOU donne comme motifs « violences physiques et morales » malgré ma demande du 22 avril de modifier les raisons indiquées par lui dans la requête de divorce. Je me dépêche de faire remarquer au Président que ce n’est pas pour cette raison-là que j’ai demandé le divorce, mais pour les raisons suivantes : abus de confiance, mensonges répétés, endettement notoire de la famille, pour ne pas avoir agi en bon père de famille, pour me protéger contre de nouvelles dettes que Monsieur BOULIER pourrait faire, pour pouvoir enfin guérir de la dépression nerveuse dont il est la seule et unique cause. A ma remarque Maître MATOU s’empresse de dire : « Si cela ne vous convient pas, changez alors d’avocat ». Je reste bouche bée. Cette réponse me bouleverse au point que suis au bord des larmes. Je croyais naïvement que l’avocat allait suivre mes instructions et être un soutien pour moi dans cette procédure dont j’ignore absolument tout. C’est tout de même la première fois que je divorce. Je ne sais pas quoi faire, à qui m’adresser, je n’ai pas le courage de changer d’avocat et dans mon désarroi, demande finalement à Maître MATOU de continuer à s’occuper de mon cas.
 
Je quitte le Palais de Justice effondrée en larmes. Je me sens mal : mal dans ma peau, mal à l’aise, mal sur mes jambes. Rien ne va plus. Je n’aperçois plus rien autour de moi. Je ne sais pas où aller, quoi faire, comment faire. Je n’ai personne à qui parler, pour me faire de l’air, me soulager, au moins un peu. Je suis seule, absolument toute seule.   Je traverse les rues dans un brouillard de larmes sans regarder …
 
Comme j’ai encore du temps avant de pouvoir rentrer, je passe chez le tapissier chez qui RAOUL avait déposé sur mon conseil du tissu brodé du Cashmere qu’il avait échangé, il y a bien des années, contre quelques-unes de mes toiles sans m’en parler auparavant. J’apprends que Monsieur BOULIER a encaissé l’argent de la première vente et qu’il a donné comme consigne de partager les prochaines rentrées d’argent à parts égales. Pourtant RAOUL sait dans quelle situation dramatique je me retrouve avec EMMA et que le tissu a été acquis en échange de MES toiles. Combien de fois RAOUL va-t-il encore me truander ? Il ne semble pas réaliser dans quelles conditions déplorables doit vivre sa fille.  Serait-il indifférent à son sort ?
Une fois rentrée à la maison, j’essaie de me ressaisir en demandant dans une lettre à Maître MATOU une nouvelle fois de changer les motifs de ma demande de divorce.
(Annotation : Il ne le fera pas.)
 
22 mai
Je reçois un nouveau coup dur : Maître CHARLOT envoie l’expertise des PRUNELLES à Maître MATOU. Elle dit : « En cas de vente aux enchères, le niveau de 600.000 Francs ne serait sans doute pas dépassé voir atteint ».  Surtout pas ça ! Jamais cette somme ne suffira pour régler toutes les créances. L’expert conseille d’amener le prix aux alentours de 900.000 Francs. Serait-ce suffisant ? Je n’en sais rien. Tout ce que je sais : Il ne nous restera RIEN une fois la propriété vendue. 
 
26 mai
RAOUL est revenu de Paris les mains vides. Je crains de ne jamais pouvoir récupérer mes biens entreposés dans le coffre-fort à Couliers. Inquiète, je demande immédiatement à Maître MATOU d’intervenir auprès de l’avocat de Monsieur BOULIER.
(Annotation : aucune suite n’est donnée)
 
29 mai
Pour que les choses soient claires, je résume pour Maître MATOU le montant des biens de la communauté qui ont été vendus en commun accord pour faire un peu d’argent de ménage qui manque si cruellement. Je fais remarquer que nous vivons en dessous du seuil de pauvreté et qu’il nous faudrait entre 1.000 et 2.000 Francs par mois de plus à chacun pour nous en sortir. 
 
Je profite de l’occasion pour établir une liste des biens de la communauté et du matériel professionnel stocké dans l’appartement de Monsieur BOULIER, s’il n’est pas déjà vendu. 
Dans la foulée, j’essaie de résumer également les dettes de la GOURMANDISE dont j’apprends petit à petit l’existence en me doutant bien, que ma liste est incomplète. J’arrive à environ 73.000 Francs sans compter le prêt de la sœur de RAOUL, dont une partie semble avoir été remboursée, ni le prêt de DAISY, mon amie d’école, qui reste à rembourser intégralement majoré des intérêts depuis 1994. 
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires