Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 10:20
15 mai
« Une nouvelle fois, tu te dépasses ! » Ainsi commence un nouveau gentil mot manuscrit, presque illisible de RAOUL qu’EMMA me remet le soir en rentrant de chez son père. 
« Après avoir dépensé au moins 28 ou 30 Francs pour faire un cadeau de Pâques à GREG, prix moyen des éponges dans les grandes surfaces, tu viens de sacrifier 14,20 Francs pour mon cadeau d’anniversaire d’EMMA, laquelle avait 50 Francs pour s’offrir un serre-tête ! Tu es une nouvelle fois odieuse ! Ne voulant pas te mettre en difficulté après une telle dépense, tu trouveras ci-joint 14,20 Francs à titre d’indemnité compensatoire ! (Je ne te rends pas le « cadeau » uniquement pour ne pas faire de la peine à EMMA !) ».
« Je te remercie également pour le rendez-vous du vaccin d’EMMA. Comme tu ne m’avais pas prévenu, j’avais organisé avec GREG tout un programme pour aujourd’hui. La matinée a donc été foutue en l’air. Lorsque j’ai proposé à EMMA de reporter le vaccin, elle a fondu en larmes craignant d’être disputée le soir. J’ai donc cédé pour ELLE, mais te préviens qu’il ne faut plus compter sur moi pour faire tes corvées ».
« Tu aurais également pu faire écrire la carte par EMMA, elle en a l’âge (comme celui de traverser un feu rouge !) et elle aurait été contente de le faire.  Au lieu de cela, tu l’as simplement appelée après l’avoir écrit pour lui demander de la signer. C’est lamentable de ta part. A ma connaissance je ne connais qu’une autre personne capable de tels comportements. Comme par hasard, c’est ton père !  Encore un effort et tu vas faire mieux ! ». 
Je ne trouve pas de mots pour exprimer mon dégoût d’une telle méchanceté et volonté de blesser, allant jusqu’à s’en prendre à mon père, vieil homme malade généreux. De telles « gentillesses » n’améliorent en rien mon état de santé et RAOUL le sait trop bien. Je suis persuadée qu’il fait exprès pour m’enfoncer encore d’avantage dans la dépression nerveuse. Je suis à bout !
Suite à ma réflexion que je ne souhaite pas que RAOUL envoie EMMA toute seule faire des courses pour lui dans un grand magasin, puisqu’elle n’a pas l’habitude de la ville et doit traverser une rue très passagère, il me répond : « Tant que j’ai l’autorité parentale, je suis assez grand pour juger de ce que je dois faire avec EMMA ». 
Il n’a donc pas compris mon inquiétude pour la sécurité de l’enfant.
 
Je ne peux pas laisser sans réaction ce courrier indigeste de RAOUL et me fais de l’air en écrivant à Maître MATOU pour lui démontrer une fois de plus, à quel point le père peut être imbuvable :
Je corrige le prix que j’ai payé pour l’éponge à GREG : 70 Francs et non 28, somme importante pour moi qui mesure tout achat à mon budget alimentaire journalier qui est de 15 Francs par personne. Le modeste cadeau d’anniversaire de la part d’EMMA n’était qu’un petit geste de l’enfant pour qui un anniversaire sans cadeau est inconcevable. Il est vrai que EMMA avait 50 Francs dans son porte-monnaie, l’argent de poche mensuel de ses grands-parents allemands, GREG en reçoit le double. En aucun cas ne pourrais-je lui offrir cette somme-là puisque après avoir payé tous les frais courants du ménage, il ne me reste que 90 Francs par mois pour la nourriture pour elle et moi-même, somme que je dois compléter d’une manière ou d’une autre. Il est vrai que j’avais demandé au père de prendre rendez-vous pour faire faire un rappel de vaccin urgent à sa fille. Mais il avait exigé que ce soit moi, qui prenne le rendez-vous, ce que j’ai fait. Il n’est pas vrai que leur programme de la matinée en avait été perturbé, puisque GREG avait cours. Comme je travaille à temps plein et que le vaccin urgeait, j’avais demandé au père d’y emmener sa fille, quoi de plus normal ? Je trouve indécent que je me fasse critiquer même pour une petite carte d’anniversaire. Je fais part à l’avocat de ma tristesse concernant les insultes vis-à-vis de mon père, vieil homme en mauvaise santé, qui nous a aidés régulièrement financièrement sans le moindre remerciement de la part de son gendre, lequel s’en prend maintenant à lui dans le seul et unique but de blesser sa fille malade. Je lui signale que Monsieur BOULIER est au courant que j’ai dû doubler la dose des antidépresseurs, tranquillisants et somnifères pour que je tienne le coup, ce qui ne l’empêche pas de tout faire pour m’enfoncer de plus en plus dans la dépression au lieu de m’aider à m’en sortir au plus vite.
(pas de réaction de l’avocat)
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires