Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 17:15
8 avril
C’est Pâques. Dans la matinée, RAOUL et GREG passent à la maison pour venir chercher EMMA pour deux jours. RAOUL est de mauvaise humeur et, en me remettant certains dossiers, il me lance : « Maintenant, débrouille-toi. » Quel joli œuf de Pâques !
Je profite de l’occasion pour lui donner la lettre recommandée avec accusé de réception que je viens de recevoir des CARTONS DUMARS et lui demande de continuer à s’occuper du dossier, tout en me tenant au courant. 
Quant au dossier POMAL, je préfère également que ce soit lui qui le suive puisque le litige concerne ses travaux à LUI qu’il n’avait pas exécutés dans les délais et non les MIENS dont la cliente avait été très satisfaite. 
 
Je vis mal d’être seule un jour de fête et suis contente lorsque mes parents m’appellent. Comme ils sont très fatigués, je ne veux pas leur faire des soucis supplémentaires avec mes propres problèmes. L’idée que je n’ai personne à qui parler, m’effraye. Je me sens comme coupée de tout, exclue de tout, anormale ; je souffre profondément de cette solitude pesante, trop lourde pour mon état nerveux actuel. Alors, pour m’occuper l’esprit, je me penche sur le dossier SNIV dont je prends sciemment connaissance pour la première fois :
Quelle n’est pas ma stupéfaction, lorsque je découvre des documents que je n’ai jamais vus auparavant, comme le Jugement du 29 avril 1993 et sa Signification du 21 mars 1994, le Jugement du 27 octobre 1992, ainsi qu’une requête d’inscription d’hypothèque provisoire dont je n’ai jamais entendu parler et dont je ne sais pas très bien de quoi il s’agit. J’essaie de récapituler :
En octobre 1979, RAOUL m’avait demandé de me porter caution pour un crédit pour l’achat de notre premier ordinateur, achat que je trouvais parfaitement injustifié à l’époque, mais pour lequel j’avais donné ma signature sous sa pression. 
Je découvre, que le 10 juin 1992, j’avais été assignée devant le Tribunal d’Instance de Couliers au titre de mon engagement de caution solidaire de RAOUL pour la somme de 90.000 Francs à compter du 31 août 1991, date de la mise en demeure que je n’ai jamais vue, et 8.000 Francs d’amende
Le 24 juin 1992, RAOUL et moi, nous étions assignés avec exécution provisoire pour la somme d’environ 67.000 Francs au total majorés des intérêts. 
Le Jugement du 27 octobre 1992 dit :
« Vu le redressement judiciaire de Monsieur BOULIER, seule Madame BOULIER peut être condamnée à leur paiement ». 
Je suis consternée de lire que « Monsieur et Madame n’ont pas comparu à l’audience ». 
Le Jugement du 29 avril 1993 rendu suite à l’audience du 7 janvier 1993 dont je ne savais rien, signifié le 21 mars 1994 (qui m’a été remise en personne à Elieux en 1994, mais dont je n’ai aucun souvenir) m’apprend, que le 31 août 1991, j’étais mise en demeure pour honorer le solde débiteur de 118.605 Francs, que le 22 mai 1992, une hypothèque judiciaire conservatoire était inscrite sur les PRUNELLES (« bien immobilier appartenant à Madame BOULIER »), que RAOUL était mis en redressement judiciaire entre-temps, que j’étais condamnée à verser à la banque la somme de 90.000 Francs avec intérêts au taux légal à compter du 31 août 1991 et que « Madame a été défaillante ».
 
J’ai le souffle coupé en parcourant ces documents. Comment RAOUL a-t-il pu oser de me les soustraire ? Comment a-t-il pu faire pour m’empêcher de me défendre ? Le crédit pour le matériel informatique avait été réglé ; pourquoi alors me condamne-t-on ? Pourtant Maître PERNEAUD, avocate chargée par RAOUL du dossier, m’avait certifié par écrit en 1994 « qu’il n’y aura aucune suite au Jugement rendu le 29 avril 1993 ». Maintenant, je suis condamnée ! Je n’y comprends rien, une histoire de fou… Je m’effondre en larmes.
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.
 

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires