Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 07:09
5 décembre
C’est le premier jour où je suis seule avec EMMA ; j’ai un peu de mal à réaliser que RAOUL et GREG ne sont plus à la maison. Je ne me fais pas encore à l’idée que la famille est effectivement déchirée. Hier, GREG ne m’a même pas dit au revoir et RAOUL ne m’a sorti qu’un inarticulé « à demain ». 
 
Effectivement, ce matin, RAOUL passe en vitesse pour apporter du linge sale et pour emporter encore d’autres affaires et tous les produits pour le restaurant. Moi, je croyais naïvement que RAOUL revenait pour ranger le foutoir qu’il avait laissé la veille ! J’en profite pour lui demander un peu d’argent puisque je dois payer la cantine et la garderie pour EMMA. Il me donne 200 Francs. Une fois la cantine et la garderie payées, il ne m’en restera presque plus rien ; comment acheter à manger, comment vivre sans argent ? Qu’il me donne la recette !
 
6 décembre
Audience au Tribunal d’Instance de Couliers concernant le litige avec la BROT, Monsieur et Madame BOULIER sont convoqués
(Annotation : Dans le Jugement du 24 janvier 1995 est stipulé : « Madame BOULIER n’a pas comparu.»)
 
Je suis étonnée de la réponse rapide de la SCP DOPIA : L’étude de notaires n’est pas chargée de la vente des PRUNELLES et ne peut donc pas me renseigner. Je dois m’adresser directement au syndic ou aux banques. De nouveaux courriers m’attendent. Si j’avais accès au courrier, tout ce travail pourrait être évité et des timbres économisés.
 
8 décembre
Convocation de Madame BOULIER à l’audience du Tribunal de Commerce de Perlieux dans le litige POMAL
(Annotation : Je découvre ce document seulement en juin 2002.)
 
Les Conclusions pour Monsieur ZINTKO sont déposées dans le litige des PRUNELLES. 
(Annotation : J’en prends connaissance seulement en décembre 2001.)
 
Nous nous sommes téléphonés plusieurs fois pour des problèmes de travail aujourd’hui, mais la dispute n’est jamais loin ; nos points de vue divergent de plus en plus. Je vis cette situation comme un drame, d’autant plus que RAOUL devient très vite menaçant et même violent, comme l’autre jour à la GOURMANDISE où de colère il avait balancé de toute sa force le trousseau de clés à travers la boutique en ma direction. Je ne sais pas s’il cherchait réellement à m’atteindre ; en tout cas, les clés avaient atterri par terre et non sur moi. Hors de lui, il avait ensuite ouvert la caisse et fait voler tous les billets en hurlant : « Vas-y, sers-toi ! T’es contente maintenant ? » Je n’avais rien pris ; j’avais préféré m’en aller horrifiée de voir RAOUL dans cet état-là. Je me demande si RAOUL s’était rendu compte à quel point il me faisait peur. Mes nerfs fragilisés par ce que RAOUL me fait endurer, ne supportent plus de telles agressions. 
Je n’oublierai jamais la nuit d’été où j’avais craqué, RAOUL m’ayant mené à bout de nerfs par son comportent odieux. Je me vois encore sortir en pleurs dans le jardin hurler ma douleur, ma colère, mes angoisses autant que je le pouvais dans le noir, errant dans le jardin sans but, me prenant les pieds dans des ronces et des cailloux, avec une seule envie de laisser échapper cette surtension intérieure devenue insupportable. Mais RAOUL ne m’avait pas comprise ; il me menaçait d’appeler la Police ; dommage, qu’il ne l’eut pas fait ! 
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE,
cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires