Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 10:45
10 novembre
Monsieur BOULIER réceptionne la facture des CARTONS DUMARS d’un montant de 4.394 Francs pour livraison partielle de produits d’emballage, mais ne la règle pas et ne répondra à aucune des relances.
 
11 novembre
Nous rentrons à Périgueux, moi avec une bonne dose d’appréhension. RAOUL et GREG viennent nous chercher à la gare. Je sens immédiatement que l’atmosphère d’accueil est glaciale, nous n’échangeons pas un mot. Seule EMMA raconte ce qu’elle a vécu ces deux dernières semaines. Je lui en suis reconnaissante : le temps qu’elle parle, je peux me taire.
Je retrouve une maison en mauvais état et sans provisions ; il y a juste assez pour préparer quelques sandwichs. Timidement, j’ose demander : « Quoi de neuf en dix jours pendant notre absence ? » 
Réponse : « Et chez toi, quoi de neuf ? » 
Dialogue de sourds, inutile de continuer. Je n’ai pas grand-chose à raconter de notre séjour à Paris sans événement spécial. RAOUL non plus. Alors, pas de discussion sur les dix derniers jours. 
 
La tension à table monte ; le climat devient insupportable, tout comme avant notre voyage. Jamais je n’aurais imaginé notre rentrée aussi pénible. EMMA est tellement énervée par le comportement des « bonhommes », qui l’obligent de rester sur sa chaise, alors qu’elle ne tient plus en place après avoir passé la journée dans le train, qu’elle éclate en pleurs, incapable de manger. RAOUL me traite de « reine de merde » et n’arrête pas de me répéter : « Tu me fais chier ! Tu nous emmerdes. » 
Je dois repenser aux sandwichs de NELLY que nous avons pu déguster dans le train sans qu’on nous crie après ! Fini le bon temps d’insouciance et de vie tranquille ! 
 
Je voudrais téléphoner à NELLY, mais RAOUL me l’interdit. De colère, il se met à hurler au point qu’EMMA apeurée par le comportement agressif de son père, se réfugie contre moi, son petit coeur battant vite d’énervement. Pendant que j’essaie de la calmer, RAOUL débranche le téléphone. Malgré mes explications que j’ai promis qu’EMMA téléphonerait ce soir pour confirmer notre arrivée, il ne veut rien entendre et continue à me refuser l’accès au téléphone. Entendant son père hurler, GREG s’y mêle et commence à m’insulter : « Ta gueule ! Tu nous emmerdes ! » en me faisant un bras d’honneur accompagné d’un regard profondément méchant et méprisant.   EMMA prend peur et se colle à nouveau à moi ; elle ne veut pas aller avec son père malgré le fait qu’il insiste toujours qu’elle vienne avec lui, essayant même de me l’arracher, alors qu’elle se cramponne avec toutes ses forces à mes vêtements. Je suis sur le point d’aller téléphoner chez la voisine, mais RAOUL refuse qu’EMMA vienne avec moi bien qu’elle me le demande sans me lâcher. Enfin, voyant qu’il n’aboutirait pas, RAOUL me laisse téléphoner un très court instant, juste le temps pour dire que nous sommes bien arrivées, mais pas un mot de plus ! Je ne sais pas si NELLY a ressenti mon profond désarroi
 
GREG me prévient que RAOUL risque un infarctus. Après la multiple sclérose en plaques dont RAOUL se dit atteint depuis 1993, c’est maintenant le risque d’infarctus ! Pourtant, RAOUL ne m’a pas parlé de ses dernières analyses. Cela ne peut pas être bien grave. Quelqu’un qui sait qu’il risque un infarctus, ne se comporterait pas comme il le fait, mais garde son calme. Je ne m’inquiète donc pas outre mesure. 
 
Il semble que RAOUL a trouvé un logement en ville, mais ne pourra pas déménager avant le premier décembre. Dommage ! Je voudrais tellement qu’il quitte la maison, au plus vite, demain, immédiatement. Je ne le supporte plus. 
 
Cette journée de voyage m’a très fatiguée et l’accueil qui m’a été réservé ce soir, m’a donné le reste. Pourquoi RAOUL doit-il toujours provoquer des conflits sans raison ?
Je n’ose pas me déshabiller, il fait trop froid dans la chambre qui n’est pas chauffée. Je grelotte et appréhende de me coucher dans un lit glacial, presque humide. J’aurais mieux fait de chercher un travail à Paris au lieu de revenir ici. Tout sera comme avant, peut-être même pire. Je ne vois pas comment un retour en arrière serait maintenant encore possible. Je ne comprends pas que je n’ai eu presque pas de courrier en dix jours. Par contre, j’ai remarqué que la pochette à RAOUL déborde de lettres. Seraient-elles toutes pour la GOURMANDISE ? Dans ce cas-là, elles me concernent directement. Comment puis-je les récupérer ? 
 
NELLY m’a promis de me rappeler demain ; je lui raconterai alors tout. J’ai l’intention de contacter mon psychiatre pour voir avec lui comment continuer avec RAOUL qui ne semble plus être dans un état normal. Est-ce sa multiple sclérose en plaques qui lui déforme ainsi l’esprit ? J’essaie de faire mon planning pour demain, mais je m’endors complètement épuisée physiquement et nerveusement sans pouvoir arriver au bout de mes pensées…
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.
 
 

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires