Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 10:05
3 octobre
Aujourd’hui, RAOUL a rendez-vous avec Maître MATOU pour discuter du litige avec Madame POMAL. Je décide d’y aller aussi. Lorsque j’entre dans la salle d’attente, RAOUL a l’air tout surpris.  
« Qu’est-ce que tu fous ici ? »  demande-t-il d’un ton agacé. 
« Je ne vois pas de raison pour quelle raison je n’assisterais pas à l’entretien.  Je suis autant concernée que toi. »
De colère, RAOUL me remet tous les documents dont il est chargé et me dit : « Vois donc ça avec Maître MATOU toi-même ! » 
Mais comme le rendez-vous a été pris par RAOUL, je sais que Maître MATOU ne fera rien sans lui d’autant plus qu’il faudra verser 1.500 Francs d’honoraires, somme dont je ne dispose pas. Je me demande si RAOUL est en mesure de les régler. Finalement, nous assistons tous les deux à l’entrevue qui ne dure que quelques minutes et qui ne m’apprend rien de nouveau depuis la dernière consultation qui avait tant enragé RAOUL.
 
Je profite d’être en ville pour déposer à la TACO ma lettre pour annuler la procuration sur mon compte qu’avait RAOUL depuis l’ouverture. J’ai l’intention de fermer le compte pour obliger RAOUL de payer les fournisseurs cash et éviter ainsi de nouveaux découverts. 
 
Je rentre déçue de ma tentative infructueuse de faire finir le chantier chez Madame POMAL par un tapissier compétent. Ma proposition ne l’intéresse pas. Mon dernier espoir de pouvoir arranger la situation in extremis s’envole définitivement. 
(Annotation : C’est à LUI que Madame POMAL fait appel pour finir le chantier.)
 
Lorsque j’essaie d’aborder certains sujets avec RAOUL qui n’a toujours aucune intention de me répondre ni de discuter, il se met à déchirer avec ses dents de colère le dossier pour Maître MATOU. Je me demande sérieusement si RAOUL a encore tous ses esprits ; j’ai de plus en plus de doutes. 
Il paraît qu’il a trouvé un autre avocat. Je ne souhaite pas de procédure en justice ; RAOUL n’avait qu’à terminer ses travaux à temps. Par contre, concernant les coups qu’il a reçus de cette cliente et le non-paiement des objets qui lui ont été remis, je pense qu’il faudrait malheureusement engager une procédure en justice. A mon grand étonnement, RAOUL n’est pas d’accord et s’apprête à quitter la pièce. J’essaie de l’en empêcher, puisque j’ai encore absolument des points à voir avec lui, mais il passe par la porte-fenêtre en poussant les volets si violemment qu’ils me claquent dans le visage et au bras ; je sais j’aurai des bleus demain. J’essaie d’arrêter RAOUL dans le noir.
« Je ne lèverai pas la main sur une merde ! » hurle-t-il en se dégageant. 
Comme d’habitude, il me traite de tous les noms. Ainsi je sais ce qu’il pense de moi, je suis « une merde ». Heureusement que j’ai mes calmants ; j’en double la dose.
 
Je retourne dans la cuisine et découvre que la lettre d’une amie commune adressée à MON nom, a été ouverte. Je ne suis pas contente, RAOUL n’avait pas à l’ouvrir. Je suis convaincue maintenant, que RAOUL surveille tout mon courrier.
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.
 

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires