Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

24 septembre 2006 7 24 /09 /septembre /2006 08:07
25 septembre
Aujourd’hui, j’ai droit à des « gentillesses », probablement parce que nous sommes un dimanche. 
« Tu es cinglée ! »
« Tu es une menteuse ! » 
« Tu m’emmerdes ! »
« Je ne te parle plus !   Je n’ai plus envie de discuter avec toi ! »
« Tu es hypocrite ! »
« Tu fous la merde partout ! »
J’encaisse. Je ne sais pas quoi répondre à ces insultes. Je me demande comment un mari peut aussi mal traiter sa femme.   Je ne le comprends plus, il doit vraiment être devenu fou ; mon soupçon de tout à l’heure, lorsqu’il m’a sorti à un rythme staccato toujours les mêmes mots en réponse à ma simple question s’il avait apporté du pain frais, semble se confirmer. Et s’il avait effectivement perdu la tête ?
Après s’être fait de l’air, RAOUL quitte la cuisine en claquant la porte - comme à chaque fois quand il est en colère ; heureusement, les vitres tiennent aussi cette fois-ci !
 
Je me fais reprocher de m’être renseignée sur la séparation de corps et de biens. Depuis longtemps déjà, je suggère à RAOUL d’envisager la séparation des biens pour protéger les biens privés en cas de problème professionnel, vu notre commerce. RAOUL ne veut rien entendre, tout comme il ne voulait rien entendre, il y a quelques années déjà lorsque je lui avais demandé de créer une société dans le souci de protéger le côté privé
« Rien ne peut nous arriver avec cette activité-là ! » disait-il à l’époque. « Nous ne faisons que la prestation de services. »  
Effectivement, si l’affaire avait été gérée sérieusement, rien de grave n’aurait dû nous arriver en principe. Un proverbe allemand dit : « Si le mot SI n’existait pas, mon père serait millionnaire. » Si…
« Met-moi en taule ! » s’écrie RAOUL, « J’y serais tranquille !  J’y serais mieux ! »  
Je ne comprends pas le rapport de sa réflexion avec ma proposition d’envisager une séparation des biens et la raison de son énervement. J’abandonne.
 
Ce soir, lorsque j’essaie d’aborder RAOUL dans la cuisine, il me lance :
« Tu fous la merde partout ! Tu m’emmerdes ! Merde, merde et merde ! Quitte la pièce, je n’ai pas envie de discuter ! » 
Comme je ne bouge pas, c’est LUI qui sort en claquant les portes, monte dans sa chambre pour en ressortir peu de temps après. Suite à la réflexion d’EMMA qu’elle voudrait divorcer des « bonhommes », il me reproche, tout en criant, d’avoir parlé à EMMA de divorce. Je lui explique calmement qu’ils ont discuté de divorce à l’école, mais que moi, je ne lui en ai pas parlé, qu’il n’y a aucune raison. Je vois bien que RAOUL ne me croit pas, comme souvent…
 
RAOUL me reproche de raconter n’importe quoi à n’importe qui. Je lui rétorque que je n’ai plus d’interlocuteur, que j’ai besoin de parler et que je ne dis que la vérité. Il ne me croît pas et continue à hurler malgré la présence des enfants. 
« Tout le monde me répète ce que tu dis ! » crie-t-il. Il refuse de me dire qui et quoi. 
« Je ne te parlerai plus ! » 
Cela ne me changera pas grand-chose, c’est déjà le cas depuis un bon moment. Ainsi, la « discussion » est terminée. 
 
J’apprends un peu par hasard que RAOUL ne nous accompagnera pas demain matin en ville, qu’il n’ouvrira pas la GOURMANDISE et que ni lui ni GREG ne dîneront avec nous. Je dois donc trouver d’urgence une solution pour demain matin. Je pars immédiatement après le repas chez les voisins pour leur demander si je peux venir avec eux en ville. Il n’y a aucun problème. Je rentre soulagée. Je suis dégoûtée de la méchanceté de mon mari. Les voisins sont plus sympas…
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez

Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier, laissez un message dans CONTACT en bas de page.
 
 

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires