Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 07:36
24 septembre
J’ai rendez-vous avec le psychiatre, le docteur GINA, pour le renouvellement de mon ordonnance. Il me conseille de venir la prochaine fois avec fils et mari pour les inclure dans la thérapie, ce que j’avais demandé depuis le début de mon traitement. Mais à l’hôpital, les médecins n’en ont pas tenu compte. Pourtant, cela leur aurait permis de s’attaquer à la source de mes problèmes de santé : principalement le comportement irraisonné de mon mari qui aurait eu besoin de calmants pour lui réduire son abominable agressivité. Je vais faire la commission à père et fils, mais sans espoir.
 
Je me demande pourquoi RAOUL refuse catégoriquement de noter ses dépenses personnelles. Il exige bien de moi de justifier l’ensemble de MES dépenses, même celles du marché pour lesquelles il m’est impossible de fournir de justificatifs, et il le sait ! Si seulement il voulait coopérer ! J’ai encore son petit mot gribouillé en hâte sous les yeux qui dit : « Si je dois faire toutes les courses, me donner les justificatifs des 500 Francs de dépenses pour la semaine. Je n’ai pas autant en argent de poche ! » De telles réflexions font plaisir !
 
Ce soir, RAOUL me reproche d’avoir dit aux propriétaires de la maison que nous louons que je ne m’y plaisais pas. Mais il n’a pas à m’imposer ce que je dois dire ou pas ; je dis ce que je pense et non ce que lui veut que je dise. Tout doit aller d’après la tête de Monsieur ! 
Mais ce que j’ai dit est vrai : Dans cette maison, j’ai à subir tous les inconvénients de la campagne puisque, malgré mon mauvais état de santé, je dois me débrouiller sans aucun moyen de transport, ce qui n’est pas facile. Quand nous nous sommes croisés en ville, je croulais sous des courses et je souffrais beaucoup des douleurs par ce temps humide. Il est vrai que je n’aime pas habiter ici et RAOUL le sait. Dès nos premières visites de la maison, je ne l’aimais pas : J’y trouvais pleins de défauts de conception, je n’aimais pas cet endroit isolé après avoir quitté l’isolement de sept ans vécu aux PRUNELLES. Même le jour de la signature de la promesse d’achat et du contrat de location, j’avais répété à RAOUL que je n’en voulais pas, j’en avais même pleuré. C’est seulement sous la pression de RAOUL que j’ai signé le contrat de location. Je me demande si je n’ai pressenti que cette nouvelle maison serait pour moi la maison du malheur
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Si vous souhaitez lire LE PUZZLE DE LA VERITE en entier,  laissez un message dans CONTACT en bas de page.



Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires