Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 14:14
Suite du 11 septembre
Je découvre la facture de téléphone pour la GOURMANDISE qui s’élève à 1.400 Francs pour deux mois. Comment RAOUL a-t-il pu arriver à une somme aussi astronomique, alors que le téléphone ne doit servir qu’aux coups de fil locaux pour passer des commandes et régler des problèmes avec les fournisseurs ? Comment RAOUL peut-il être aussi irraisonnable et ne pas faire attention aux dépenses, d’autant plus que nous avons de gros problèmes de trésorerie ?
 
En déplaçant d’autres papiers, je tombe sur une lettre de la CAF du 25 avril 1994, nous réclamant 53.000 Francs d’allocations familiales que nous aurions perçues à tort. Mes premières démarches auprès de la CAF datent du 28 avril 1994. Nos lettres se sont donc croisées. Nous avions deux mois pour faire appel. RAOUL a dû intercepter cette lettre, mais n’a rien fait. 
J’appelle immédiatement l’assistante sociale qui me confirme que la somme est due sauf si nous pouvons prouver que la CAF a fait une faute. Il faudrait donc tout reconstituer depuis le décès de la petite ROSIE en 1986 puisque l’assistante sociale soupçonne une erreur à ce niveau-là. Je suis sidérée. D’où prendre une telle somme ? Pourquoi RAOUL ne m’en a-t-il pas parlé fin avril ? Comment faire ? Je suis effrayée par l’idée que nous devons rembourser 53.000 Francs alors que nous ne disposons pas du strict minimum vital.
 
Inquiète de ce que je pourrais encore découvrir, je reprends le rangement au bureau et trouve des documents démontrant que RAOUL n’a pas versé de cotisations à l’UTIM depuis 1989. Serait-ce pour cette raison que nous ne recevons plus aucun remboursement de nos frais de maladie ? Enfin je commence à comprendre ! Nous ne sommes plus assurés contre la maladie depuis 1989 ! Comment RAOUL peut-il oser ne pas cotiser après tous les problèmes de santé graves que nous avons derrière nous ? Lui, moi et ROSIE, nous avons occasionné des frais médicaux élevés par nos hospitalisations et opérations importantes. Comment ne pas couvrir sa famille contre la maladie ? Je comprends maintenant aussi, pourquoi, aux PRUNELLES en 1992, RAOUL avait entassé les feuilles de maladie accumulées pendant deux ans, que je lui avais proposé de remplir et envoyer. Mais il voulait s’en occuper lui-même. A l’époque, je l’avais cru. Après le déménagement à Sourlac, j’avais retrouvé ces feuilles de maladie dans son bureau. J’avais demandé en vain des explications à RAOUL. J’avais donc complété toutes les feuilles de maladie et les avais réparties dans deux grandes enveloppes que RAOUL s’était proposé de poster en allant faire les courses. Quoi de plus normal ? J’attendais donc le remboursement qui ne venait pas. J’avais alors écrit plusieurs fois à l’UTIM pour leur demander des explications pour le retard dans le traitement des feuilles de maladie. En fait, RAOUL ne les aurait donc jamais expédiées !? J’ai du mal à le croire ; un tel problème ne me serait jamais venu à l’esprit !   
Maintenant, l’UTIM me demande de reconstituer toutes nos dépenses des deux ans en question. C’est un énorme travail de fourmi pour lequel j’ai besoin de l’aide d’un pharmacien compréhensif. A première vue, nous avons eu pour plus de 20.000 Francs de dépenses. Totalement décomposée, je rappelle l’assistante sociale. D’après elle, j’ai à faire à un menteur chevronné. Je suis dans tous mes états. Je ne sais plus quoi faire. Cette découverte est trop monstrueuse. Je n’arrête pas de pleurer de déception, d’inquiétude, de désespoir.
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires