Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

5 août 2006 6 05 /08 /août /2006 13:43
 
9 juin
Aujourd’hui, j’ai dû encaisser des reproches parce que je me suis couchée hier soir « de bonne heure » d’après RAOUL ! Il ne veut pas comprendre à quel point tous nos problèmes me tracassent et m’empêchent de dormir : les frais d’école, le maçon, le loyer et les crédits non payés, son mutisme absolu, sa négligence dans le travail de bureau, son refus de me renseigner sur son état de santé, son refus de s’occuper du bon fonctionnement du ménage. Je crois que RAOUL ne s’imagine pas à quel point j’ai peur. Alors je voulais simplement rattraper la dernière nuit blanche en me couchant un peu plus tôt que d’habitude.
Je ne vois pas ce que RAOUL a à me reprocher pour hier soir. Il est vrai, lui et GREG ont dû manger seuls, mais tout le repas était prêt. Et comme les repas sont devenus des moments invivables, au moins, il n’y avait pas de source de conflit. 
Son désordre et sa négligence m’agacent et compliquent la vie quotidienne à provoquer des conflits inutiles qui m’épuisent. Je ne supporte plus son manque d’hygiène personnelle : RAOUL ne prend plus de douches, ni le soir, ni le matin, il porte ses chemises deux jours au lieu de prendre une fraîche tous les jours.   L’odeur de sueur qui émane de lui dès le matin, est infecte. Que doivent penser ses clients ? 
 
Rouge de colère, RAOUL m’a reproché de me mêler de tout, de ne parler que d’affaires, de courir après le fric, de ne jamais disputer EMMA, de négliger GREG….   Finalement, je ne l’ai plus écouté. Malgré cette avalanche de reproches injustifiés à mes yeux, j’ai essayé d’aborder certains problèmes professionnels. Pour ne pas m’entendre et m’empêcher de parler, RAOUL a mis l’auto radio à fond et m’a évité du regard pendant tout le trajet. Il m’a reproché de le traiter « comme une merde ». Pourtant jamais je ne l’ai traité ainsi, jamais je ne l’ai même pensé bien que j’aie toutes les raisons de le faire ; au contraire : Je m’efforce de rester le plus correct possible, malgré son attitude odieuse pour éviter tout dérapage. 
« Je ne supporte plus ton sourire, ton sourire de conne !  T’as pas l’air con comme ça ! » m’a-t-il lancé.
N’aurait-il donc pas remarqué que j’essaie de faire bonne mine au mauvais jeu, comme les Asiatiques qui savent si bien cacher derrière un visage souriant une grande détresse ? C’est ce que je m’efforce de faire, mais tout ce que je récolte, ce ne sont que des reproches !
Pourquoi RAOUL refuse-t-il de me dire ce qu’il a à me reprocher pour me traiter comme il le fait depuis déjà deux mois ? Je ne vois pas de faute de ma part, au moins rien de grave. Je me demande comment je peux changer s’il ne me dit pas ce qui ne va pas. Je trouve son attitude absurde et ridicule. Il me reproche méchamment « de ne parler que de pognon », alors que la plupart de nos problèmes sont liés à l’argent, problèmes que LUI a créés, pas moi ! Comme la GOURMANDISE est inscrite à mon nom et le compte en banque aussi, et comme je dois tenir la comptabilité, je suis bien obligée de lui poser certaines questions, déplaisantes à ses yeux peut-être, pour me tenir à peu près au courant des affaires, questions auxquelles il ne veut pas me répondre. Je sais qu’il fait exprès.
 
Il paraît que RAOUL n’a toujours pas de réponse de son syndic, à qui il aurait demandé s’il pouvait maintenant inscrire la GOURMANDISE à SON nom. Je me demande s’il l’a effectivement fait. Mais il se peut que le syndic ne lui ait pas répondu, puisqu’il ne me répond pas non plus. Fin mars dernier, je l’avais interrogé sur la situation des ATELIERS D’ART DES PRUNELLES et de RAOUL. Je voulais savoir dans quelle mesure je serais concernée par les problèmes en tant qu’épouse, mariée sous le régime de la communauté des biens et en tant que conjoint collaboratrice. Je souhaitais également obtenir le compte rendu sur la liquidation judiciaire de RAOUL. Depuis, je l’ai relancé trois fois en vain. J’attends toujours. Il est inacceptable pour moi que le syndic me refuse des informations concernant toute la famille et probablement moi directement, je n’en sais rien, mais je voudrais voir plus clair, sachant que je n’obtiendrai jamais des explications de la part de RAOUL vu l’attitude qu’il a adoptée vis-à-vis de moi depuis un certain temps.
 
Rarement, je n’ai eu aussi peur en voiture que ce matin : Bien que j’aie prié poliment RAOUL d’arrêter de me crier après et de me parler normalement, il a refusé et s’est énervé de plus en plus au point que j’ai eu hâte de sortir de la voiture. Quelque chose ne doit pas être normal avec cet homme. La sclérose en plaques, serait-elle la cause de son comportement agressif ? Je n’ai pas d’autres explications pour son attitude odieuseJe n’aurais jamais cru qu’il pouvait changer à ce point, tomber aussi bas et me faire si peur.
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires