Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 15:19
16 octobre
Depuis la rentrée, les affaires vont très mal ; je n'ai fait aucune vente, seulement trois petites commandes de rien du tout.  Heureusement que les cours de peintures redémarrent en douceur ; j'arrive au moins à couvrir le plus gros des frais mensuels, mais il ne me reste rien pour vivre.  Je ne sais pas comment je vais continuer.  J'espère que je pourrai éviter de fermer l'atelier puisqu'il a bien pris forme, je n'ai que des compliments par les rares visiteurs qui poussent la porte.  J'espère que les trois années d'efforts n'auront pas été en vain et que je réussirai à tenir le coup.  Il ne faudrait surtout pas qu'on me coupe le RMI actuellement.

Je suis obligée de diminuer mon budget mensuel, mais il sera très difficile de le respecter.  Depuis l'introduction de l'Euro, les prix ont trop augmenté.  Ce qui coûtait 5 Francs, est passé maintenant 1 Euro, soit une augmentation de 32 % !   Quel budget familial a progressé d'un tiers ?  En tout cas pas mon budget alimentation.  Pour faire aller, je suis obligée de supprimer certains postes comme la viande et le poisson ; nous ne mangerons donc plus notre poulet fermier deux fois par mois. 

Je me porte avec l'idée de chercher un emploi à temps partiel dès que j'aurai fini le plus gros de mon Journal qui me tient tant à coeur, puisque je veux témoigner à tout prix ce qui peut arriver à une personne intègre.  


23 octobre
Les PTT ont cessé leur grève et je reçois enfin la lettre attendue de Maître POPA concernant le Jugement de l'audience du 9 octobre.  Je la parcours rapidement et suis sidérée : L'audience a été ajournée et reportée au 14 mai 2003 !  RAOUL a été condamné à verser 300 Euros au titre de dommages et intérêts et 300 Euros (Annotation : pénalités que RAOUL n'a jamais payées) au titre de l'article 475-1 du Code de Procédure Pénale, article qui ne me dit rien.   
Maître POPA me rappelle que je dispose d'un délai de dix jours pour faire appel, mais me déconseille de le faire étant donné qu'il s'agit d'une « bonne décision ».  Je ne crois pas mes yeux.  Divers points me passent par la tête : Je ne dispose toujours pas du Jugement rendu par le Tribunal Correctionnel, puisque l'avocate ne m'a pas envoyé de copie ; il arrivera peut-être plus tard vu la grève des PTT.  Je ne sais pas pour quelles raisons l'audience a été reportée de six mois ; à presque toutes les audiences, RAOUL a utilisé cette pratique pour gagner du tempsA ce jour, je ne connais ni les Conclusions de RAOUL ni les pièces fournies au Tribunal, documents dont je devrais avoir connaissance AVANT l'audience.  Maître POPA avait demandé 1.500 Euros dommages et intérêts et 1.000 Euros au titre de l'article 475-1 du Code de Procédure Pénale ; cette somme a été ramenée à 300 Euros ; je considère que cela n'est pas un succès, mais mieux que rien et il faut donc l'accepter.  Je ne sais pas à partir de quelle date je dispose de dix jours pour faire appel ; l'avocate ne le précise pas.  A mes yeux, ce soit disant Jugement est tout simplement une honte, rendu une nouvelle fois à l'avantage de l'accusé et au détriment de la victime, c'est-à-dire l'enfant.  Je suis de plus en plus convaincue que la justice n'existe que sur le papier, mais en aucun cas dans la réalité, à part pour les gens fortunés, mais en aucun cas pour ceux dépendant de l'aide juridictionnelle.  Ce Jugement a cependant un bon côté : Il me renforce dans ma volonté de me battre jusqu'au bout à défendre ma cause, à faire valoir le droit d'EMMA, à compléter mon Journal pour démontrer le dysfonctionnement des Instances et le mal qu'a une personne ordinaire pour faire appliquer la Loi.  

Le nouveau Code Pénal prévoit pour le délit d'abandon de famille, c'est-à-dire le non-versement de la pension alimentaire, deux ans d'emprisonnement et 100.000 Francs d'amende.
Il prévoit en cas de non-communication de changement de domicile, comme cela a été la plupart du temps le cas de RAOUL, six mois d'emprisonnement et 50.000 Francs d'amende.
Il prévoit en cas de dissimulation ou diminution des revenus, ce qui a été le cas pour RAOUL au moins à Abu Dhabi, peut-être même pour son séjour de six mois au Yemen, sans parler des premiers mois d'emplois au Maroc,  trois ans d'emprisonnement et 300.000 Francs d'amende.

Ce qu'il me faut, ce sont des preuves pour tenter de faire appliquer le Code Pénal.  Mais je rencontre les plus gros problèmes pour me procurer les documents nécessaires : L'employeur à Abu Dhabi, et même le Consulat, ne me répondent pas ; pour la période au Yémen, je ne connais pas l'employeur ; concernant le Maroc, j'ai un petit espoir de pouvoir apporter des preuves.  J'ai six mois pour faire le nécessaire.  

25 octobre
Je passe au cabinet de Maître POPA pour me procurer le Jugement du 9 octobre.  Elle m'apprend, qu'il faudra patienter quelques mois avant de l'obtenir, en Correctionnel tout est très long.  D'après le secrétariat, l'appel doit être fait dix jours après le « prononcé », c'est-à-dire le jour où le Jugement a été rendu.  Maître POPA me déconseille à nouveau de faire appel et m'explique le Jugement  mieux verbalement que dans son courrier : Monsieur BOULIER a jusqu'à la mi-mai pour régulariser tous les retards et doit être à jour de la pension alimentaire courante, sinon il risque l'emprisonnement et l'amende selon le Code Pénal.  Elle m'apprend qu'il a fourni un « chiffon » soit disant de son avocat au Maroc, attestant « l'attente d'une grosse somme d'argent », mais elle croit qu'il l'a plutôt falsifié lui-même.  Je suis persuadée, que d'ici là, RAOUL trouvera très certainement un moyen pour tout régler, quitte à emprunter de l'argent à quelqu'un et pourra ainsi échapper très probablement à toute punition pour ne pas avoir réglé la pension alimentaire pour sa fille pendant environ deux ans.  
J'ai l'impression que la non-communication d'adresse, pourtant considérée un délit, n'a pas été évoquée lors de l'audience du 9 octobre.  Je ne dois donc pas oublier de rappeler ce point ultérieurement.  Je ne dois pas non plus oublier de réclamer les pièces fournies par l'adversaire qui ne m'ont pas été communiquées.  Je remets à Maître POPA un double du courrier de la CAF du 14 octobre dernier confirmant que Monsieur BOULIER ne s'est pas présenté dans leur service et une copie de leur lettre du 2 juillet 2002 l'invitant à se rendre à la CAF pour régler le problème des pensions alimentaires en retard.  Pourtant, RAOUL était à Perlieux le 2 septembre dernier lorsqu'il avait raccompagné EMMA et aurait pu profiter de son séjour pour aller voir la CAF.  Il est donc évident pour moi qu'il y a mauvaise foi de sa part.  Je sais que je n'ai pas encore fini à avoir des émotions fortes.

Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE,
cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires