Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 10:15
20 novembre
J'ai accumulé beaucoup de questions au fil du temps ; il devient urgent que je les pose ou que je les répète au syndic de RAOUL en espérant qu'il voudra bien y répondre cette fois-ci :
Je le remercie de m'avoir enfin fait parvenir une copie de l'état de créances que j'ai essayé de me procurer depuis 1994 !  
Combien de temps durera encore la liquidation judiciaire ?  
Etant donné que l'ensemble des dettes ne pourra pas être réglé faute de fonds, quelle sera la situation après la clôture de la procédure ?
Pourquoi Maître CHARLOT n'a-t-il jamais ordonné une saisie lors de la prononciation de la liquidation judiciaire de Monsieur BOULIER ? (au moins j'aurais été au courant de la situation)
Pourquoi a-t-il permis l'encaissement de l'indemnité d'occupation par Monsieur BOULIER qui l'a utilisée pour vivre et non pour rembourser ses dettes ?   C'est à partir de mai 1996 que Monsieur BOULIER prétend d'avoir demandé de lui-même aux occupants des PRUNELLES de verser l'indemnité d'occupation directement à son syndic.
(Annotation : réponse partielle le 30 janvier 2002)
Quelle est la situation pour moi ?  En quoi la liquidation judiciaire de Monsieur BOULIER me concerne-t-elle directement ?  Si j'avais un salaire, pourrait-il être saisi ?  
Pourquoi Monsieur BOULIER n'est-il pas saisi sur salaire, alors qu'il occupe depuis 1997 des postes de cadre dans les pays arabes et y mène une vie confortable ?

Je lui transmets l'Historique du problème d'assurance des PRUNELLES pour que la propriété soit enfin assurée comme il le faut, et l'Historique du coffre-fort à la SNIV en demandant de me renseigner s'il avait effectivement été vidé par Monsieur BOULIER qui lui avait menti sur le contenu et qui ne m'a jamais remis l'argent m'appartenant.
Je rappelle mes courriers de 1999 restés sans réponse de la part de Maître CHARLOT, courrier auxquels je souhaiterais recevoir une réponse, puisque je ne suis pas en mesure d'obtenir des renseignements de la part de Monsieur BOULIER qui depuis son redressement judiciaire garde le silence absolu ou ne me raconte que des mensonges.

Concernant la créance de la ROYAL SAGE, je signale que Monsieur BOULIER a menti à trois reprises lors de la signature du contrat de crédit et je reprends les explications données au Procureur de la République.  Moi-même co-signataire, j'ignorais à l'époque absolument tout de la situation financière, de la nature et de l'utilisation du crédit.  Je ne recevais que des mensonges de la part de Monsieur BOULIER à mes questions.  
Quelles seront les conséquences de ces mensonges ?

Je demande s'il est vrai que la SCP PERNANGE s'oppose à la vente des PRUNELLES comme j'ai appris par Maître TOUR ; je voudrais savoir quelle est la situation actuelle.

Pourquoi Maître TOUR ne perçoit-il pas ma part aux indemnités d'occupation, soit 39.000 Francs par an ?

Etant donné que les Autorités ne bougent pas, je demande au syndic de RAOUL s'il est possible de payer la pension alimentaire courante sur les loyers qui lui reviennent tous les mois de la propriété en Seine et Marne.  
(Réponse le 4 juillet 2002)

Je souhaiterais également l'aide du syndic dans ma recherche du concessionnaire VOLVO, devenu agent CITROEN à Couliers à partir de 1991, qui avec la connaissance de Monsieur BOULIER, avait dû falsifier ma signature sur le contrat de crédit pour l'achat d'une VOLVO en 1990 (expertise graphologique existe), contrat dont j'ignorais absolument tout, Monsieur BOULIER ayant toujours nié d'avoir eu recours à un crédit.  Vu que Monsieur BOULIER ne payait plus les mensualités à partir de mai 1992 et vu que sa mise en liquidation judiciaire le protégeait, FRANCFINE m'avait fait condamner à mon insu en 1994, Monsieur BOULIER interceptant tous les documents, même recommandés.  Je demande de bien vouloir m'aider à retrouver le concessionnaire dont je ne sais pas plus, le Tribunal de Menau exigeant nom, prénoms, adresse exacte des sociétés pour pouvoir faire des recherches.
 
J'explique au syndic mon problème concernant mes cotisations pour la retraite et demande à la SCP PERNANGE d'intervenir auprès de Monsieur BOULIER pour que la situation soit assainie.  J'ai travaillé toute ma vie et risque par le comportement irresponsable, voir criminel, de mon ex-époux, ne jamais atteindre les cent soixante trimestres requis.

Je rappelle qu'après la fermeture de l'affaire, Monsieur BOULIER était parti avec la comptabilité, les fonds, le matériel sans la moindre explication, me laissant couverte de dettes à mon insu.  A l'époque, j'étais gravement malade, sans ressources, avec un jeune enfant à charge.  Les nombreux courriers que je lui ai envoyés sont tous restés sans réponse à ce jour.  Je demande s'il peut obliger Monsieur BOULIER de me rendre les comptes.

J'informe le syndic que de nombreuses dettes ont été déclarées chez des huissiers à Perlieux au nom de Monsieur BOULIER.  Etant divorcée, les huissiers me refusent tous le droit à l'information bien que les dettes encourues par Monsieur concernent encore la période du mariage.  Je demande s'il peut en apprendre plus et me tenir informée. 

Cette lettre m'épuise.  Obtiendrai-je enfin un peu d'aide ?
(Réponse le 29 novembre et réponse insatisfaisante le 30 janvier 2002)
 
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires