Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 17:05
12 octobre
Après de très longues réflexions, je me décide enfin et remets à une marocaine une lettre destinée à SALA, la nouvelle femme de RAOUL, pour l'informer des dangers qu'elle risque de courir si elle ne fait pas attention dans ses relations avec son mari.  Je fais traduire ma lettre en arabe pour que SALA soit la première à en prendre connaissance et non RAOUL si par malheur elle devait tomber dans ses mains.  J'espère ainsi pouvoir protéger une femme insouciante de mauvaises surprises de longue portée tout en sachant que cette intervention risque de me valoir la colère de RAOUL et des suites que je suis incapable d'imaginer.  Mais je veux bien encaisser si je peux éviter un nouveau drame de femme.  Voici ma lettre :

SALA,
Afin de vous protéger, je dois absolument vous faire savoir les faits suivants, faits que vous ignorez très certainement :
J'ai eu le malheur d'avoir été mariée sous le régime de la communauté à un homme menteur.
Monsieur BOULIER est endetté de plus de 2 millions de Francs qu'il a accumulés à mon insu.  
Depuis 1988, année de naissance de la deuxième fille, il n'a fait que mentir espérant pouvoir cacher ainsi la situation réelle de plus en plus catastrophique du ménage (manque d'argent chronique), alors que le chiffre d'affaire de l'entreprise artistique était excellent pendant plusieurs années.

1992 :     redressement judiciaire de Monsieur BOULIER (il le nie envers moi)
Il prétend qu'il faut déménager dans le sud en raison de ses problèmes d'asthme (je n'ai aucun souvenir d'une crise importante)
1993 :     liquidation judiciaire de Monsieur BOULIER  
Destruction de mon activité professionnelle (peinture décorative) à mon insu
Il se dit atteint de la sclérose multiple, aurait perdu la vue sur un oeil et n'aurait plus de sensibilité dans les membres.  
1994 : Monsieur BOULIER ouvre un petit salon de thé à mon nom de jeune fille ; il m'interdit très rapidement l'accès à la comptabilité et s'enferme dans un mutisme absolu ne répondant à aucune de mes questions concernant principalement les finances de l'affaire commerciale et du ménage.
Son comportement allant jusqu'aux violences verbales et physiques, me pousse de plus en plus dans une dépression nerveuse nécessitant deux hospitalisations.  
Le ménage manque de tout.
Monsieur BOULIER quitte le domicile conjugal avec le fils sans me prévenir.  
1995 :     fermeture - il  me laisse couverte de dettes, part avec les fonds, le matériel et la comptabilité sans la moindre explication.  
A cette époque, je suis gravement malade, incapable de travailler normalement, sans ressources avec un jeune enfant à charge.  
1996 :     Petit à petit, je découvre le désastre financier et demande le divorce pour me protéger  d'éventuelles nouvelles dettes que Monsieur BOULIER pourrait faire (c'était     malheureusement  déjà trop tard) .  
1997 : Monsieur BOULIER se met à l'abri de la justice française à l'étranger.  Il ne répond à aucun de mes courriers dans lesquels je lui demande des informations sur les innombrables dossiers financiers.
            Monsieur BOULIER a détruit ma santé, ma famille, mes biens, mon activité professionnelle, mon droit à la retraite.
    
Il n'a pas hésité à faire des chèques sans provision sur mon compte (pendant dix ans, je suis interdite bancaire si le compte n'est pas régularisé).
Il a intercepté pendant de longues années toutes les lettres recommandées à mon nom, m'empêchant ainsi d'être au courant des nombreux problèmes, de pouvoir me défendre devant les Tribunaux à plusieurs reprises où des procès étaient engagés contre moi à mon insu du fait que j'étais sa femme !  Il ne payait pas les honoraires des avocats qu'il avait chargés de ma défense à mon insu.  Il a fait falsifier ma signature sur un contrat de crédit de voiture (en niant tout crédit) et ensuite,  m'a fait condamner à payer le crédit non remboursé (tout en sachant que je n'avais pas de revenu), alors que je n'étais au courant d'absolument rien ! 
Il me refuse la comptabilité du restaurant et tout renseignement sur les problèmes qu'il a laissés à son départ.
Il n'a pas payé les factures de l'école du fils (alors que les grands-parents envoyaient l'argent), les factures d'hôpital, d'eau, d'électricité, le loyer, les cotisations sociales, l'assurance, les mensualités des innombrables crédits ni la cantine de la fille, alors que je lui donnais l'argent. 
Depuis un an, Monsieur BOULIER ne paie plus la pension alimentaire pour sa fille, tout en sachant que nous sommes toujours en situation précaire.  Le cadeau de Noël et le cadeau d'anniversaire pour sa fille restent toujours une promesse à la plus grande tristesse de l'enfant profondément déçue.

Je ne veux en aucun cas troubler votre bonheur de jeune mariée, mais je ressens comme un devoir de vous avertir des dangers que vous courez si vous n'êtes pas vigilante.
Si vous le désirez, n'hésitez pas à m'appeler.
Tout ce que j'ai écrit est la vérité.
Que Dieu vous protège et bénisse !

A ma lettre, je joins une cassette avec la chanson de Billy Joël « Honesty », paroles qui disent si vrai, qui expriment si bien ce dont j'ai besoin de l'homme qui était mon mari.  J'espère qu'il comprendra, en particulier le refrain : 

HONESTY IS SUCH A LONELY WORD
EVERYONE IS SO UNTRUE
HONESTY IS HARDLY EVER HEARD 
AND MOSTLY WHAT I NEED FROM YOU


Tout  ce qui me reste maintenant à faire, c'est attendre.  Je me dis que j'attends déjà depuis cinq ans, que j'attends que la lumière soit faite, justice rendue, que je connaisse enfin toute la vérité, que RAOUL veuille bien enfin rompre son mutisme et répondre à la cinquantaine de lettres que je lui ai fait parvenir, que les dossiers avancent enfin pour pouvoir être clos au plus vite.  Je souhaiterais tant de finir avec cette période pourrie de ma vie pour que je puisse recommencer une nouvelle partie sereinement, libérée de ce poids des problèmes qui me fait courber le dos.  Ma patience est mise à rude épreuve.  Je n'aime pas attendre.  C'est du temps perdu, une partie de ma vie perdue.  Il y a tellement de choses à faire sur terre que j'accepte mal d'être obligée d'attendre infiniment, comme cela a été le cas jusqu'à présent.  Je veux avancer, avoir l'esprit libre pour des activités plus enrichissantes et satisfaisantes.  Si seulement j'étais déjà à ce stade !  Patience !
 
Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires