Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 17:04
21 septembre
Après avoir retrouvé une annotation manuscrite au crayon de RAOUL sur la liste d'inventaire du matériel professionnel, établie par lui, j'informe Maître TOUR que Monsieur BOULIER avait annoté d'avoir remis en caution à Monsieur JULE, propriétaire du local commercial que nous louions, deux peintures miniatures anciennes sur ivoire.  Je le prie de demander confirmation de ce fait au propriétaire et d'en tenir compte dans l'inventaire des créances.
(pas de réponse, pas de suite)
    
24 septembre
Etant donné que je me heurte partout à des murs, je signale à Maître TOUR qu'en tant qu'ex-épouse, je n'ai plus aucun regard aux dossiers de Monsieur BOULIER bien que les dettes aient été contractées à mon insu pendant la période du mariage.
Je lui demande donc d'interroger tous les huissiers de Perlieux pour rechercher des éventuelles dettes que Monsieur BOULIER aurait pu laisser lors de son départ à l'étranger.
Je voudrais enfin connaître la situation dans laquelle Monsieur BOULIER m'a laissée sans la moindre explication.
(pas de réponse)

2 octobre

En reprenant les dossiers pour préparer une plainte contre Maître CORNIAUD et Maître GUY pour faute professionnelle, je constate que je n'ai pas eu de réponse de la part de Maître POPA à mes lettres du 8 février et 30 octobre 2000, dans lesquelles je lui avais demandé de m'aider à fournir des arguments à Maître SELLE pour le convaincre d'engager une procédure.  En relisant les courriers de 1999, je réalise qu'aussi bien Maître POPA que Maître SELLE m'avait donné des réponses peu encourageantes.  J'ai l'impression qu'il est impossible de faire un procès à un avocat.  Je conçois mal qu'un avocat puisse laisser passer le délai d'appel bien qu'il ait accepté par écrit de s'occuper d'un dossier, qu'il puisse mentir et rester impuni pour faute professionnelle parce que vous ne trouvez aucun confrère qui accepte de lui faire un procès.  Découragée, ne voyant aucune voie de secours, je demande finalement à Maître SELLE de me retourner les dossiers que je lui avais confiés en juillet 1999.  Je baisse les bras de découragement.
(Réponse le 11 octobre 2001)

8 octobre
Je dois repenser au long entretien que j'ai eu avec Monsieur ANNOT, client dupé par RAOUL depuis 1997, qui n'a toujours pas été remboursé de son acompte de 3.000 Francs versés pour la décoration de ses portes qui n'ont jamais été peintes.  En reprenant le dossier, je suis tombé sur des reçus établis par Maître CIRE et MARTY pour des versements effectués par RAOUL, versements qui ne couvrent que les frais de dossier, mais pas le remboursement de Monsieur ANNOT.  Je lui transmets une copie de ces reçus dans l'espoir qu'elles lui pourront être utiles dans sa démarche auprès du Procureur de la République pour obtenir enfin le remboursement

Je suis étonnée de ne toujours pas avoir reçu l'état des créances de la liquidation judiciaire de RAOUL que son syndic, la SCP PERNANGE, m'avait pourtant promis début septembre.  Je relance le syndic.  Je lui signale que ma situation précaire ne me permet pas d'aller le voir à Menau et demande des réponses par écrit.  Je transmets des copies de mes courriers de 1999 adressés à Maître CHARLOT, tous restés sans réponse.  J'en fais une copie au Procureur de la République pour lui démontrer mon impossibilité d'être renseignée et dans l'espoir qu'il interviendra.
(Annotation : Pas de suite donnée par le Procureur.)
(Réponse de la SCP PERNANGE le 16 octobre 2001)

11 octobre
Je reçois une lettre de Maître SELLE.  Il ne me retourne pas les dossiers comme je le lui avais demandé, il y a une semaine, mais m'envoie sa facture de 598 Francs  !  Je suis consternée et relis sa lettre plusieurs fois : Dès que ses honoraires seront réglés, je peux récupérer mes deux dossiers.   Payer presque 600 Francs et ne pas avancer d'un pouce, me fait mal.  J'ai droit à l'aide juridictionnelle, mais dois régler des honoraires pour la lecture d'un courrier, cela ne passe pas. 
Je me tourmente pour trouver un nouvel élément qui pourrait permettre de convaincre l'avocat d'engager une procédure malgré tout.  En reprenant le dossier du divorce, je m'aperçois qu'à l'époque, je n'avais pas retourné à Maître MATOU l'acte d'acquiescement.  Peut-être serait-il possible d'utiliser cet élément pour faire valoir une faute de procédure ?   Je rédige aussitôt un courrier à Maître SELLE en lui expliquant que je maintiens ma position initiale de la faute professionnelle de Maître CORNIAUD et lui demande de porter plainte contre l'avocat pour faute.  Je lui transmets l'Historique du Divorce et mes commentaires expliquant en détail les raisons pour lesquelles je dois faire annuler ce Jugement.
(Réponse le 14 novembre 2001)


Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires