Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 11:57
2001

REMONTEE DE LA PENTE


1er janvier
Après une soirée de Saint Sylvestre ennuyeuse, je me lève de bonne heure pour faire une longue promenade avec le chien à travers les bois et champs malgré un temps maussade.  J'y suis dans mon élément, mieux qu'en société ; je suis devenue solitaire.  

2 janvier
Suite à ma demande de décembre dernier, le service juridique de la Chambre des Métiers m'informe qu'il est tout à fait légal de demander la mise en liquidation judiciaire dans l'année suivant la fermeture d'une entreprise.  La GOURMANDISE avait été fermée le 31 décembre 1995, la liquidation judiciaire prononcée le 2 août 1996 ; j'ai ainsi la confirmation que cela était bien légal avec ou sans comptabilité.

Je regarde avec grand intérêt une émission à la télévision allemande (HR) sur Bernd F. LUNKEWITZ, un éditeur allemand qui n'a pas peur et qui sort de l'ordinaire en s'intéressant aux sujets épineux.  Il a publié entre autres l'œuvre d'une Française.  Peut-être un jour, lorsque mon Journal sera terminé, aurai-je une petite chance de trouver une oreille ouverte auprès de cet homme qui semble encore défendre des valeurs humaines...

4 janvier
Je sais enfin, pourquoi j'ai été convoquée avant Noël par le Commissariat : Suite à ma plainte pour vol contre le propriétaire du local commercial que nous louions de 1994 à 1995, le Commissariat de Police veut m'interroger sur la plainte que j'ai déposée pour récupérer la toile murale et la porte décorée que Monsieur JULE, également convoqué, refuse de me rendre.  
Je profite de l'occasion pour demander ce que risque Monsieur BOULIER pour le fait d'avoir détourné la comptabilité et les actifs du commerce qu'il avait inscrit à mon nom de jeune fille, et desquels je n'ai toujours aucune trace à ce jour malgré l'avoir signalé aux avocats, au Tribunal de Commerce et aux syndics.  Le commissaire me répond : « Mais Madame, il n'existe pas de vol entre époux et de ce fait, Monsieur BOULIER n'a rien à craindre sur le plan civil. »  
Je ne peux pas accepter cette réponse.  Je me souviens très bien d'avoir lu un paragraphe dans le procès verbal d'inventaire dressé par l'huissier lors de ma mise en liquidation judiciaire qui stipule bien que toute personne faisant disparaître la comptabilité, les fonds ou actifs, est poursuivie sur le plan pénal.  Depuis le début de ma mise en liquidation judiciaire, j'avais signalé ces faits à mon syndic, qui les a transmis au Procureur de la République, mais à ce jour, il n'y a pas eu de suite à ma plainte.  Je sens qu'il me faudra encore beaucoup de patience et que je n'ai pas fini avec ces innombrables démarches et courriers.  Je ne peux pas croire qu'un mari ait le droit de détourner la comptabilité et les actifs du commerce inscrit au nom de sa femme en toute légalité.  Mais l'inspecteur de police est d'un autre avis.

12 avril
Je reçois une très mauvaise nouvelle : ORGANIC m'informe que je n'ai jamais été déclarée conjoint collaboratrice contrairement à ce que RAOUL m'avait fait croire.  Pourtant, il était convenu qu'il verserait des cotisations pour ma retraite vu mon travail de peinture artistique.  Jamais je n'aurais pu m'imaginer qu'il me mentirait même à ce sujet.  
Dans mon désarroi, je téléphone immédiatement à la Caisse de Retraite pour demander ce que je dois faire pour que mes années de travail comme conjoint collaboratrice soient reconnues malgré le fait que Monsieur BOULIER ne m'ait pas déclarée.  La réponse est simple : Je dois me procurer la date d'immatriculation de Monsieur BOULIER et l'attestation que son compte est régularisé.
(Réponse de ORGANIC le 17 mai 2001)

17 mai
La réponse de ORGANIC est rapide ; l'organisme m'informe que Monsieur BOULIER a été affilié à leur régime du 1er octobre 1977 au 30 juin 1993.  
« En ce qui concerne les autres renseignements (si le compte a été régularisé), nous ne pouvons vous les communiquer, étant donné que vous êtes divorcée ».  
Je reste perplexe.  Les renseignements que je veux obtenir concernent la période de mariage et ils me concernent directement, mais on me les refuse sous prétexte que je suis divorcée !  Cela ne devrait pas être admis !  Ma retraite dépend de celle de mon ex-mari ; je devrais donc avoir le droit de savoir si son compte est à jour, sinon le mien ne l'est pas non plus.  Je sais que RAOUL ne me répondra jamais.  Il ne sera donc pas possible de faire mon décompte des points de retraite acquis faute de renseignements !  Je suis en colère, mais ne sais pas quoi faire à part d'en informer la Caisse de Retraite et peut-être aussi Maître POPA.
(voir 25 juin 2001)

20 mai
Je participe pour la première fois à une grande manifestation de peintres et sculpteurs dans la rue et rentre contente : J'ai vendu trois tableaux dans la journée !  Si seulement ça pouvait être ainsi à chaque exposition, je serais une artiste peintre heureuse !


Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires