Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 11:54
21 avril
Je tente une nouvelle fois ma chance sur un marché.  Je rentre déçue et sur les genoux, je n'ai fait aucune vente, mais 80 kilomètres inutiles.  Je dois me dépêcher pour avaler mon déjeuner,  pour être à l'heure à mes cours d'anglais cet après-midi dans deux écoles.  Je sais que je rentrerai crevée ce soir !

25 avril
Je reçois une réponse rapide de Maître POPA à ma lettre du 12 avril concernant les PRUNELLES.  Elle dit : « Faute d'absence d'offre, le Tribunal a accepté l'offre de 900.000 Francs de l'occupant ; cela  permettra d'apurer une grande partie de vos dettes ».
Quant aux nombreux objets entreposés aux PRUNELLES, Maître POPA voit peu de chances de les récupérer.  En effet, le Code Civil français prévoit : « En matière de meubles, possession vaut titre.  Il faut prouver que ces objets vous appartenaient avant l'installation des occupants dans la propriété.  Seul Maître TOUR peut engager une procédure ; c'est lui qui récupérera les objets et pourra les vendre. »
Je reste stupéfaite : En quoi Maître TOUR serait-il concerné puisque ces objets ne figurent pas dans l'inventaire de saisie ?  Je ne peux pas croire l'affirmation de l'avocate.  Apporter la preuve que ces objets sont ma propriété ne sera pas un problème, puisque j'ai les photos prises avant notre déménagement.  Je sens, qu'une nouvelle fois, je suis bloquée dans mes démarches.  Pourquoi RAOUL n'avait-il pas tenu sa promesse de déménager petit à petit tout ce matériel, pourquoi ne l'a-t-il pas proposé à un brocanteur en Seine et Marne lors de ses nombreux déplacements à Paris ?  Mais peut-être l'a-t-il vendu entre-temps à mon insu ?  Je n'en sais rien.
Maître POPA confirme avoir écrit à Maître TOUR pour que le prêt du docteur SABELKA figure également sur la liste des créances.  J'espère que ma meilleure amie d'école sera ainsi au moins partiellement remboursée.
(Annotation : pas de suite)

Je suis étonnée de lire que Maître POPA n'a jamais reçu l'état des créances concernant la liquidation judiciaire de Monsieur BOULIER. Malgré sa relance, elle n'a pas obtenu de réponse de la part du syndic qui pourtant a l'obligation de répondre à l'avocat.
Elle pense que « malheureusement  la comptabilité ne sera jamais produite » par Monsieur BOULIER, mais que la vérification des créances est toujours en cours.  Je me demande ce qu'attend Maître TOUR pour se la procurer et comment il peut vérifier les créances sans documents comptables. 
(Annotation : Jamais aucune vérification ne sera faite.)
« La réalisation de l'actif n'est pas subordonnée à la vérification de la totalité des créances. » .   J'ai du mal à croire que cela soit permis ; l'avocate doit le savoir, le syndic aussi,  mais pour moi, cette manière d'agir est incompréhensible et inacceptable.  
Maître POPA rappelle que le Jugement dans l'affaire POMAL est définitif et qu'il n'y a rien à faire.  Elle me conseille de préciser à Maître TOUR lors de la répartition de l'actif que Madame POMAL a été réglée en 1995 par voie d'huissier.  J'avais appris par hasard, que 35.000 Francs avaient été saisis directement sur les loyers provenant des PRUNELLES (alors qu'à l'époque je m'étonnais que nous ne touchions plus les loyers  RAOUL prétendant qu'il y avait "du retard dans leur paiement")  et je l'avais signalé aux parties concernées sans avoir obtenu de réponse.  

26 avril
Ma mère m'appelle, comme elle le fait en principe une fois par mois.  Nous parlons du séjour d'EMMA prévu en juillet chez une famille d'accueil en Allemagne.  Je tâte un peu le terrain si elle souhaite que je lui rende visite à cette occasion.  Par des contusions verbales assez surprenantes elle me fait comprendre qu'elle préfère que je ne vienne pas.  C'est un nouveau coup bas pour moi, mais cette fois-ci venant de ma propre famille !  Je réalise que je me retrouve vraiment toute seule avec EMMA dans ce monde dans lequel je ne me retrouve plus.  

2 mai
Nous ouvrons la boutique !  Je m'installe dans un petit coin près de la vitrine ; une table de travail, une chaise et une étagère font l'affaire.  Je peux commencer mon atelier de peinture décorative !  

6 - 8 mai
Par un coup de chance, j'ai pu obtenir un stand aux Floralies, manifestation où il est pratiquement impossible d'entrer sans relations.  Bien qu'installée un peu à l'écart, je ne suis pas mécontente des trois jours passés sous un soleil généreux.  Si je faisais un tel chiffre tous les week-ends, je n'aurais plus de problèmes.  Qu'il fait bon rêver !

18 mai
Je suis sur les genoux !  J'ai de telles douleurs de dos que je suis incapable de soulever quoi que ce soit.  Il ne manquait que ça !  Le mois de mai est un mois chargé en expositions ; je dois absolument être en forme.  Si seulement je n'avais plus de problèmes de santé !

Suite à mon courrier du 13 avril que j'avais adressé sur conseil de la Police Judiciaire au Procureur Général pour me plaindre que depuis trois ans le dossier déposé par la Police Judiciaire auprès du Procureur de la République est resté sans suite, le Procureur Général confirme d'avoir transmis ma lettre au Procureur de la République en lui demandant de me renseigner.
(Annotation : Je n'ai jamais reçu de réponse.)

20 - 21 mai
Je participe une troisième fois à des Floralies malgré mon mal de dos insupportable.  Charger et décharger devient de la torture, bien que devenu routine, me tenir debout toute la journée me demande un tour de force.  Le soir, je rentre totalement crevée.   Le peu de chiffre d'affaires que je ramène n'est en aucun rapport avec mes douleurs.  Et demain, je dois reprendre mes cours à l'école !  Je me demande comment je vais tenir...

4 juin
Une fois de plus, je rentre déçue et épuisée.  Le salon de la brocante ne valait pas le coup, comme beaucoup d'autres manifestations locales.  Je regrette d'avoir laissé EMMA toute seule à la maison un dimanche pour un chiffre d'affaires aussi négligeable.  De quoi se poser des questions...
Actuellement, je me sens extrêmement fatiguée, mais j'ai un peu moins de douleurs.  Je n'ai plus le temps de tenir régulièrement mon Journal. Les cours dans les écoles une fois par semaine et le démarrage de l'atelier prennent le dessus. 

14 juin
Suite au coup de fil de Madame POMAL il y a trois semaines environ, pour me demander de lui faire pour 45.000 Francs de travaux de décoration pour éponger la créance déposée, je mets en garde Maître TOUR à ce que cette personne ne soit pas payée plusieurs fois.  Je lui signale qu'elle aurait déjà reçu, en 1995, 35.000 Francs saisis par voie d'huissier sur les loyers provenant des PRUNELLES.  Je ne comprends toujours pas comment cela a pu être possible sans que je n'en aie été informée puisqu'en 1995, la GOURMANDISE existait toujours.  RAOUL aurait-il alors retenu les courriers de Maître VARON ?  Je ne comprends pas non plus comment cette femme malhonnête et profiteuse avait pu déposer sa créance auprès de Maître TOUR bien qu'elle eut été déjà réglée par l'huissier et pourquoi ce poste figure toujours sur la liste des créances.  Pourquoi cette procédure engagée contre moi avant ma liquidation judiciaire n'avait-elle pas été arrêtée comme cela aurait dû être le cas ?  Maître TOUR me l'avait écrit lui-même en tout début de la liquidation judiciaire, procédure qui a fini par ma condamnation et celle de Monsieur BOULIER, lui aussi toujours en liquidation judiciaire.
(Annotation : Je n'ai jamais obtenu d'explications de la part du syndic.  Le 7 juillet, Maître POPA confirme que Madame POMAL a effectivement été réglée par l'huissier.)

18 et 25 juin
Que je suis contente ! Je n'ai presque plus mal au dos après cinq jours de traitement avec un nouveau médicament.  Quel soulagement ! 
Une nouvelle brocante où j'aurais voulu me séparer d'objets de ménage pour faire un peu d'argent de ménage,  n'a rien donné, et la journée porte ouverte lors du vide-grenier du quartier pour faire connaître l'atelier, a été décevante.   Je me pose des questions sur mon avenir d'artiste peintre / décoratrice...


Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires