Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 17:39
 21 juillet
Je relance l'EDF dans l'espoir d'obtenir peut-être cette fois-ci une réponse à mes deux courriers de décembre 1998 et mars dernier.   Je voudrais enfin savoir si la facture impayée d'environ 2.000 Francs concerne le privé ou la GOURMANDISE.  
(pas de réponse)
(Annotation : En décembre 2003, je découvre un paragraphe dans une lettre de 1996 de Maître BELLE adressée à Maître MATOU concernant le divorce, disant que « la facture EDF n'incombe pas à Monsieur BOULIER mais à MADAME, et sera à régler dans le cadre de la liquidation judiciaire ».  Ce serait donc la facture EDF de la GOURMANDISE ?  Pourtant, ce poste ne figure pas dans l'état des créances.  Comment peut-il alors affirmer que ce poste incombe à moi ?  Je ne m'y retrouve pas.)

29 juillet
Avec l'aide du service conseil pour créateurs d'entreprise, le dossier ACCRE est enfin bouclé, un dossier  qui « tient debout ».  Les chiffres me font peur : pour me sortir un salaire de 4.000 Francs, je dois faire un chiffre d'affaires mensuel d'au moins 10.000 Francs.  Je me demande si cela est réalisable, mais j'ai beaucoup envie de démarrer une activité à moi, activité que je pourrais poursuivre aussi longtemps que mon état de santé le permettra vu que je n'aurai jamais un droit à la retraite.  Il nous faut bien un gagne-pain ; le RMI n'est pas une solution, c'est un palliatif précieux pour repartir du bon pied.  Mon plus gros problème est de trouver un local approprié comme atelier peinture qui ne soit pas trop cher, suffisamment grand et clair.  Je suis de plus en plus persuadée que chaque chose a son temps, encore faut-il savoir être patient et savoir saisir le bon moment...
Je réalise que j'ai absolument besoin d'un petit véhicule si je veux me mettre à mon compte et commence aussitôt à consulter les petites annonces.

30 juillet
En sortant du cabinet de Maître POPA après un long entretien durant lequel nous avons fait le tour de tous les dossiers,  je suis contente que d'après elle, la créance FRANCFINE est perdue puisqu'elle ne figure pas dans le dernier état des créances.  Ce serait un gros poste de 68.000 Francs en moins ; j'espère que l'avocate ne se trompe pas.
Par contre, je suis dégoûtée qu'aucune sanction ne puisse être prise contre RAOUL pour avoir causé mon interdiction bancaire à mon insu.  J'en déduis qu'il est permis à un mari de faire des chèques sans provision sur le compte de son épouse (compte sur lequel je lui avais donné procuration avec la consigne de ne pas faire de découverts) et d'intercepter le courrier de la banque au nom de l'épouse, même en recommandé (lettre recommandée m'informant de l'interdiction bancaire) ; il ne peut donc pas être poursuivi.  Heureusement qu'à l'époque, je n'utilisais pas de chéquier, sinon j'aurais risqué de faire des chèques sans provision sans le savoir, chose tout à fait inadmissible pour moi qui vis d'après le principe : si je n'ai pas d'argent,  je ne peux pas dépenser.  

En rentrant, j'attaque aussitôt les courriers qui s'imposent.  
Pour pouvoir engager un procès contre les PTT pour faute professionnelle, Maître POPA m'a demandé de chiffrer le préjudice.  Je récapitule donc les cas dans lesquels RAOUL m'a soustrait le courrier : lettres de la TACO concernant mon interdiction bancaire dont résulte le handicap de ne pas pouvoir faire de chèques et d'avoir à payer de fortes pénalités, lettres des fournisseurs dont les créances s'élèvent à ma connaissance à au moins 90.000 Francs plus les pénalités et frais de procédure.  J'espère que cela suffira à Maître POPA pour compléter le dossier.
(Annotation : Elle n'obtiendra jamais l'accord de Maître TOUR pour engager une procédure pour faute professionnelle des PTT.)

Suite aux conseils de Maître POPA, j'adresse à Maître SELLE, avocat extérieur au Barreau de Perlieux qui m'avait été conseillé pour son sérieux, le dossier en préparation d'une plainte contre Maître CORNIAUD et Maître GUY comprenant les documents principaux qui lui permettront d'apprécier la situation.  J'espère trouver enfin de l'aide en sa personne qui acceptera de faire un procès aux avocats pour faute professionnelle.
(Réponse le 30 août 1999)

Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires