Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 11:42
Suite 3 du 16 avril
Je reprends le dossier de la toile murale et de la porte décorée dans lequel je n'avance pas non plus.  Peut-être Maître TOUR pourrait-il m'aider ?  Je lui demande s'il a enfin confirmation que Monsieur BOULIER a effectivement remis à Monsieur JULE deux peintures miniatures sur ivoire comme il le prétendait le 22 juillet 1997.  Je signale que je ne reçois aucune réponse de la part de Monsieur JULE malgré sept relances et que je ne sais plus quoi faire.  Sans une copie de l'état des lieux de sortie, aucune procédure ne pourra être engagée contre Monsieur JULE, puisque je n'ai pas de preuve que la toile murale et la porte y figurent ou pas.  S'ils y figurent, cela voudrait dire qu'il y a eu arrangement derrière mon dos entre Monsieur BOULIER et Monsieur JULE, et que Monsieur JULE en serait devenu effectivement le propriétaire ; s'ils n'y figurent pas, cela voudrait dire que c'est toujours ma propriété puisque je ne les ai jamais vendus ni donnés à Monsieur JULE.  Les deux objets sont de toute façon ma propriété artistique, puisqu'ils sont signés de ma main.  
(pas de réponse)

J'interroge Maître TOUR s'il touche enfin ma part aux loyers des PRUNELLES, ce qui ferait 177.000 Francs de mai 1996 à avril 1999.  Si effectivement il touchait ma part, il ne pourra pas prétendre - comme il l'a fait - ne pas avoir l'argent nécessaire pour faire appel dans l'affaire POMAL.
(voir réponse du 20 mai 1999)

Je lui demande également s'il est au courant d'un procès pour vice de forme à Menau entre Monsieur BOULIER et la ROYAL SAGE.  D'après Monsieur BOULIER, le résultat du procès devrait permettre de payer la totalité du crédit des PRUNELLES.  Je profite de l'occasion pour lui rappeler qu'il n'a toujours pas vérifié la créance déposée par la banque, qui - avec 1,5 Millions de Francs - est le plus gros poste de l'état des créances.
(pas de réponse)

Je lui réclame l'original de l'attestation des PTT que j'avais envoyée par erreur soit à lui, soit au Tribunal de Commerce.
(Annotation : Le syndic m'enverra une copie, mais il ne me rappelle pas que je n'ai pas le droit d'engager un procès contre les PTT sans son autorisation.)

Comme Maître ESTA ne m'a toujours pas répondu à mon courrier du 28 mars dernier, je lui demande une fois de plus de me faire parvenir un double du procès-verbal de saisie chez CASO concernant le matériel que j'y avais entreposé au printemps 1996.  

Je n'avance pas non plus dans le dossier DIVORCE.  Je ne vois pas d'autre solution que de demander au Bâtonnier de m'aider pour récupérer chez Maître MATOU les Conclusions de Monsieur BOULIER, document que j'avais retourné par erreur, et la copie de la lettre de Maître MATOU m'informant de la date de l'audience de divorce, lettre que je n'ai jamais reçue.  Je fais la même demande au cabinet de Maître MATOU.        
(pas de réponse de Maître MATOU)
(Réponse du Bâtonnier le 6 mai)


Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires