Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 09:03

29 septembre
Pour une fois, Maître TOUR tient promesse et m'envoie le décompte de la vente aux enchères des objets saisis fin 1996.  Je suis consternée des prix de vente, quel gâchis !  Pourtant, le but de l'opération était de faire rentrer de l'argent pour régler les créanciers.  Si seulement l'huissier m'avait autorisée de chercher des acheteurs sans passer par la vente aux enchères, j'aurais pu faire mieux.  La vitrine réfrigérée qui a coûté neuve 45.000 Francs et que nous avions acheté 25.000 Francs, a été vendue pour 1.200 Francs !  D'après le dépôt-vente, on pouvait en tirer 10.000 Francs.  Les bureaux métalliques ont été vendus pour 300 Francs.  Mes tables de travail me manquent cruellement et j'aurais bien voulu les racheter, mais l'huissier ne m'a jamais communiqué ni la date et ni le lieu de la vente aux enchères malgré mes demandes et ses promesses.  Lorsque j'y pense, la chaleur me monte au visage de colère.  A quoi va servir cette somme modique de 7.000 Francs ?  Certainement à payer les frais d'huissier et de syndic ; ce dernier encaissera 18.000 Francs, coût de la liquidation judiciaire.


Maître TOUR me transmet également une copie de son courrier adressé au propriétaire du local commercial qui dit :

« Madame BOULIER me précise que cette créance aurait été réglée par Monsieur BOULIER qui à ce sujet, vous aurez donné en contrepartie deux peintures miniatures sur ivoire anciennes.  Cette situation est préoccupante.  Veuillez me préciser ce qu'il en est exactement.... » 

Il en a également adressé une copie à Maître CHARLOT et au Procureur de la République pour information.


Je reçois aussi une copie de son courrier adressé à Maître CHARLOT pour l'interroger si Monsieur BOULIER a fait l'objet d'une sanction personnelle.
(voir réponse du 12 octobre 1998)

Je suis contente de constater que pour une fois, le syndic a tenu ses promesses.


12 octobre
Enfin ! Nous avons notre premier ordinateur !  EMMA est super contente ; enfin, elle pourra faire du dessin sur ordinateur.  Je suis consciente que je prends un risque en optant pour du matériel d'occasion vendu par un étudiant, mais comment faire autrement avec mes moyens limités ?  Comme je me retrouve sans machine à écrire, outil indispensable pour sortir les innombrables courriers, il fallait bien que je trouve une solution pour rattraper tout mon retard.  C'est un grand pas en avant ! 


Ces derniers temps, j'ai délaissé mon Journal.  Mes journées sont bien remplies, je suis toujours extrêmement fatiguée, jusqu'à épuisement physique et nerveux.  Je me demande comment j'aurais fait si j'étais restée dans l'entreprise où j'ai tenté un essai de quatre jours.  Les choses les plus simples de la vie courante me paraissent énormes et j'ai du mal à y faire face : monter les trois étages est un grand effort physique, les monter chargée des courses encore plus.  Heureusement qu'EMMA m'aide souvent.  Sortir TOMMY matin et soir me paraît une corvée, je n'en peux plus.  La petite côte derrière la maison qui mène aux bois, me semble infranchissable, c'est trop pour mes jambes ; je me sens totalement épuisée une fois arrivée en haut et mets du temps pour reprendre mon souffle.  Peut-être ai-je trop maigri ?  Je flotte dans tous mes vêtements. 


14 octobre
J'apprends que le contrat d'assurance pour les PRUNELLES a été finalement résilié pour non-paiement au 1er
octobre 1997.   Vu la suspension des garanties, cela veut dire qu'elles n'étaient plus assurées depuis presque deux ans !  Que pouvais-je faire de plus que de demander à Maître MATOU, Maître CHARLOT, Maître TOUR et Monsieur BOULIER de régler ce problème ?  Je l'ai fait à plusieurs reprises, mais personne n'a réagi.  


16 octobre
Ma demande de RMI a été acceptée, ce qui me donne droit à l'aide médicale pendant un an.  Je peux enfin prendre rendez-vous à l'hôpital pour voir ce qui ne va pas avec moi.  Je ne voudrais pas rater une deuxième chance s'il y en a une, pour trouver un emploi à cause de mon épuisement général.  Peut-être pourrais-je décrocher un CES consolidé fin octobre comme animatrice en arts décoratifs auprès d'une association de réinsertion pour lequel j'ai déposé ma candidature.  Ce serait à cinq minutes de chez moi.  Attendons ...


Maître CORNIAUD ne m'a toujours pas rendu mes dossiers, ni fait de mise au point promise depuis juillet 1998 et cela malgré plusieurs relances.  Je ne sais pas où en sont les dossiers que je lui avais confiés en septembre 1997.  Je demande donc une nouvelle fois de l'aide auprès du Bâtonnier.  Pourra-t-il intervenir efficacement cette fois-ci ?
(pas de réponse)


 Pour lire la suite, cliquez

  Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires