Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  •  FUKUSHIMA ATTENTION DANGER
  • : FUKUSHIMA - radiesthésie - radiesthesia - avertissements et conseils à l'Humanité - warnings and advice to Humanity - But du blog : œuvrer pour un monde meilleur en publiant - des messages reçus par radiesthésie - des articles sur l'environnement et la santé aim of this blog : help to make the world a better place by publishing messages from the Other World and articles on environmental and health issues - le témoignage sur les risques et conséquences du régime matrimonial légal
  • Contact

Recherche éditeur - Looking for editor

Je suis à la recherche d'un éditeur pour la publication et diffusion à l'échelle mondiale du recueil de Messages Divins JESUS EN DIRECT.

 

Merci de me contacter par le formulaire de CONTACT.

 

Looking for an editor for publication and worldwide commercialisation of the collection of Divine Messages JESUS LIVE.

 

Please use the CONTACT form to get in touch with me.

 

APPEL URGENT

pour informer de la nouvelle réalité depuis le 11 mars 2011

URGENT APPEAL to inform on the new reality since March 11, 2011


____________________

 

"A foolish faith in authority is the worst enemy of truth."

Albert Einstein


"Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal,

mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."

Albert Einstein

 

"During times of universal deceit, telling the truth becomes a revolutionary act."

George Orwell

 

"Les hommes répugnent à accepter ce qui est facile à saisir. "

  Henry Miller


icono

 

 

Think again, think seven times again before you leap 
and start construction of new nuclear power plants.
Mikhail Gorbachev
June 2006

10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 18:44
2 avril
Suite à ma demande, Maître MATOU envoie ses Conclusions du 14 avril 1997 dans l’affaire POMAL en précisant : « Les Conclusions sont celles qui avaient été développées par votre précédent avocat, Maître SACO, qui avait été signifiées le 21 novembre 1995 ».
Mais je ne connais pas les Conclusions de Maître SACO !  C’est RAOUL qui les avait approuvées à l’époque et qui les a gardées refusant toujours de me les remettre, tout comme la version finale de ses commentaires à l’expertise, documents dont j’ai besoin pour ma défense.  Je voudrais bien en savoir plus !

4 avril
Je n’arrête pas avec les courriers !  Dès que j’ai fini un pour résoudre un problème, le facteur m’apporte d’autres mauvaises nouvelles qui demandent à nouveau des courriers.  Si j’obtenais toujours une réponse à mes lettres, je pourrais économiser beaucoup de travail.  Les syndics semblent avoir tous la même maladie : de ne pas répondre aux questions qu’on leur pose.  Je rappelle à Maître CHARLOT que six courriers de 1997 sont restés sans réponse de sa part à ce jour et à Maître TOUR que je voudrais bien connaître l’issue de la procédure engagée contre les occupants des PRUNELLES.  Peut-être aurai-je plus de chances cette fois-ci ?
(pas de réponse de Maître CHARLOT, réponse de Maître TOUR le 13 mai)

En reprenant les dossiers, je constate que trop de questions restent sans réponse ; je n’ai pas le choix, je dois continuer à interroger RAOUL par courrier, coûte que coûte.  Les questions se bousculent :
Je voudrais savoir comment il était possible d’avoir été mis en liquidation judiciaire en 1993, alors que le chiffre d’affaires de 1990 à 1993 était élevé.  Comment, dans une situation de cessation de paiement, pouvait-il avoir des factures astronomiques d’hôtel et de restaurant de luxe ?  Pourquoi avait-il pris à la SNIV un crédit de 150.000 Francs sur cinq ans en 1988, l’année de naissance d’EMMA ?   Ce crédit a-t-il été remboursé ?  Où se trouvent les biens professionnels de la GOURMANDISE depuis la fermeture en décembre 1995 ainsi que la comptabilité ?  Quelle est la situation des PRUNELLES et où en est l’assurance de la propriété ?  Combien a-t-il pu tirer de la comtoise qu’il a vendue à mon insu ?  Comment et quand le prêt personnel du docteur SABELKA sera-t-il remboursé ?  Je voudrais avoir la preuve que ses cotisations pour sa retraite ainsi que les miennes ont été mises à jour et que sa sœur a été remboursée intégralement comme prétendu.  Pour quelle raison une sommation de vente avait-elle eu lieu en novembre 1996 et quels biens de la communauté avaient été vendus, quels créanciers avaient été remboursés avec le produit de la vente ?  Je l’interroge sur des noms de sociétés dont Maître CIRE, l’huissier chargé du dossier BOULIER, m’a parlé, mais qui ne me disaient absolument rien.  A qui avait-il remis les clés du local commercial en décembre 1995 ?  Quelle est la situation des comptes au 31 décembre 1995 ?  Il me faut absolument tous les documents concernant la société CARTONS DUMARS que je dois fournir au syndic.
Je lui rappelle qu’il m’avait promis en été 1997, que j’aurais des nouvelles au sujet du procès en cours contre la ROYAL SAGE.  Or, à ce jour, je suis toujours sans nouvelles.  Concernant ORGANIC, je souhaiterais savoir pourquoi les cotisations n’ont pas été réglées depuis 1988, ni rattrapées entre 1990 et 1992, années à chiffres d’affaires élevés, pourquoi la proposition de ORGANIC de verser tous les mois 6.000 Francs pour apurer le retard, n’a pas été respectée malgré l’avertissement lancé par l’huissier.  
Où est allé l’argent que nous avions gagné entre 1990 et 1992 ?  Comment a-t-il pu acheter une VOLVO à crédit et faire des frais astronomiques d’hôtel et de restaurant de luxe alors qu’il était endetté par-dessus la tête ?  Quel est l’état de ce crédit et à combien se monte le produit de vente du véhicule ?

Je rappelle à RAOUL que seize courriers de 1998 et trois courriers de 1997 sont restés sans réponse de sa part, courriers qui concernent tous les problèmes que LUI a causés et pour lesquels on me tient MOI maintenant responsable en se basant sur le fait que j’étais mariée sous le régime de la communauté.  
Aurai-je une réponse cette fois-ci ?  En refermant ma lettre, j’espère que l’avocat de RAOUL, par qui doit passer tout courrier sur exigence de RAOUL depuis 1996, la transmettra effectivement à son client.
(Annotation : D’après RAOUL, l’avocat ne l’a pas fait.  Je ne sais pas si je dois le croire puisque RAOUL ne m’a donné AUCUNE explication dans aucun des dossiers à ce jour.)
(pas de réponse)

Pour lire la suite, cliquez
Pour revenir au début du PUZZLE DE LA VERITE, cliquez


Partager cet article

Repost 0
Published by KATY NESTOR - dans Le Puzzle de la Vérité
commenter cet article

commentaires